Cyclisme
Cyclisme : Alaphilippe a pensé à prendre une décision fracassante

Double champion du monde en titre, Julian Alaphilippe avait de grandes ambitions pour cette saison 2022. Toutefois, celle-ci a viré au fiasco pour le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl à cause notamment de nombreuses blessures. Ces pépins ont ainsi mis à mal les ambitions d’Alaphilippe, qui a pensé au pire comme il l’a révélé. 

Pour Julian Alaphilippe, cette année 2022 devra être vite oubliée. En effet, pour le double champion du monde, la saison a été plus compliquée que jamais. Tout d’abord, il n’a pas été sélectionné par la Quick-Step Alpha Vinyl pour disputer le Tour de France. Pas remis de ses blessures causées après une lourde chute sur Liège-Bastogne-Liège, Alaphilippe avait alors été laissé sur le côté. Une déception pour le Français, qui s’est ensuite fixé de nouveaux défis avec notamment le Tour d’Espagne, les Mondiaux et le Tour de Lombardie en ligne de mire. Toutefois, la préparation de Julian Alaphilippe a d’abord été minée par le Covid et ensuite, il a chuté sur la Vuelta, se blessant à l’épaule.  

« J'ai eu envie de poser le vélo dans le garage »

Rien n’a donc été pour Julian Alaphilippe en 2022. D’ailleurs, compte tenu de tout ces pépins, le double champion du monde était prêt à tout arrêter pour cette saison. En effet, dans des propos rapportés par L’Equipe, Alaphilippe a fait une grosse confidence à ce sujet, avouant alors : « Cette saison, il y a eu plusieurs fois où j'ai eu envie de poser le vélo dans le garage et de passer à 2023 ». 

« Je suis plutôt relax »

Finalement, Julian Alaphilippe est toujours là et il s’apprête d’ailleurs à prendre le départ des Mondiaux avec l’objectif de décrocher un 3ème maillot arc-en-ciel. Avant ce rendez-vous, Alaphilippe a également expliqué : « J'ai beaucoup de motivation, je suis plutôt relax. Je n'arrive pas dans les meilleures conditions, c'est sûr, je me suis blessé sur la Vuelta, une fois de plus cette saison, une fois de trop j'ai envie de dire. Quitter la Vuelta a été un coup dur, avec encore une blessure, la forme allait de mieux en mieux en plus, mais je m'en suis bien sorti avec cette dislocation de l'épaule, finalement je n'ai passé que quelques jours sans vélo ». 

Articles liés