NBA
NBA : Un procès polémique s'ouvre après le décès de Kobe Bryant
La rédaction

Plus d’un an après avoir déclaré le pilote responsable de l'accident d'hélicoptère ayant causé la mort de Kobe Bryant et huit autres personnes - dont sa fille, Gianna - un nouveau procès a été ouvert en Californie ce mercredi. L’affaire se porte sur le jugement des personnes ayant diffusé des images durant les semaines qui ont suivi le drame. La veuve du basketteur, Vanessa Bryant, affirmée souffrir de détresse émotionnel au moment des faits.

Le 26 janvier 2020, on apprenait la mort de la légende de la NBA Kobe Bryant et de sa fille Gianna, ainsi que de sept autres personnes. Un procès avait même eu lieu et le verdict du jugement a été que le pilote de l’hélicoptère était responsable du crash mortel. Durant les semaines qui ont suivis l’accident, des pompiers, policiers et secouristes du comté de Los Angeles avaient pris plusieurs photographies du lieu où s’était produit le drame. La veuve de Kobe Bryant, Vanessa Bryant, avait affirmé avoir souffert de détresse émotionnelle au moment des faits.

Vanessa Bryant attaque le comté de Los Angeles en justice

Ce mercredi en Californie, a été ouvert le procès entre Vanessa Bryant et le comté de Los Angeles. Durant ce procès, la veuve de Kobe Bryant affirmait souffrir de détresse émotionnelle lorsque des policiers et pompiers du comté de Los Angeles avaient photographié les lieux du drame et avait partagés ses images avec d’autres personnes. « Au moins 11 employés du shérif et une douzaine de pompiers ont partagé les photos dans les 24 heures après le crash », affirmait les avocats de la plaignante dans des documents judiciaires. « Au cours des semaines qui ont suivis, un agent du shérif a montré des photos de restes humains dans un bar, un autre a envoyé des photos à un groupe d'amis de jeux vidéo et des pompiers ont affiché des photos à un gala de récompenses », ont-ils aussi précisé.

« Aucune n'est trouvable en ligne »

Du côté des défendeurs, les avocats du comté de Los Angeles ne nient pas les faits, mais affirment que les images n’ont jamais été rendues publiques et assurent qu’elles ont été supprimés depuis. « Le comté a travaillé sans relâche pour empêcher que ses photos du site du crash ne soient rendues publiques » affirmait l’une des avocates, Mira Hasmall. Elle ajoute par la suite que Vanessa Bryant admet n’avoir jamais vu les photos publiées dans les médias : « Plus de deux ans et demi plus tard, aucune des photos du comté n'est apparue dans les médias, aucune n'est trouvable en ligne et les plaignants admettent ne les avoir jamais vues ». La plainte de la veuve de Kobe Bryant a par ailleurs été associée à celle de Chris Chester, dont son épouse et sa fille de 13 ans ont elles aussi été victime de ce crash mortel.

Des hommages poignant au moment du décès de Kobe Bryant

Le décès de Kobe Bryant aura été une nouvelle des plus tragiques dans le monde du basket, mais aussi dans le monde du sport. De nombreux sportifs lui ont rendu hommage, comme l’une des légendes de la NBA, Michael Jordan : « Kobe était comme mon petit frère agaçant qui m’appelait à 2 ou 3 heures du matin pour parler de techniques de jeu de jambes. »

Articles liés