Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : L’entraîneur de Tony Parker s’en prend violemment à Donald Trump !

Si Donald Trump est donc le nouvel homme fort outre-Atlantique, Gregg Popovich critique vivement le président américain. 

En prêtant serment vendredi au Capitole, Donald Trump est officiellement devenu le 45e président des États-Unis. De nombreuses manifestations ont éclaté à Washington contre l’élection de l’homme d’affaires, et certaines personnalités du sport ne se montrent pas tendres. C’est le cas de Gregg Popovich, coach des San Antonio Spurs, dans des propos rapportés par Le Figaro

« Des propos misogynes, xénophobes, racistes... »

« On est arrivé à un point où il est difficile de croire tout ce qui sort de sa bouche, c'est vraiment impossible. Au lieu de rendre hommage aux 117 (employés de la CIA morts en service) célébrés par le mémorial devant lequel il se trouvait, il a parlé des chiffres de spectateurs, a-t-il regretté. C'est inquiétant, je me sentirais mieux si la personne qui occupait le poste (de président des États-Unis) avait la maturité et l'équilibre émotionnel et psychologique d'une personne de son âge. C'est dangereux et ce n'est bien pour personne, j'espère qu'il va faire du bon boulot, mais il y a une différence entre respecter la fonction de président et celui qui est posté. Et le respect se mérite. C'est difficile de respecter quelqu'un, alors que nous avons tous des enfants, qui tient des propos misogynes, xénophobes, racistes et se moquant des handicapés. Mais voir toutes ces manifestations avec tous ces gens réagissant à la façon dont il se comporte m'a fait du bien, je me suis dit "Tu vis dans un pays où beaucoup de gens veulent le meilleur pour leur pays" », peste-t-il.

Articles liés