Accès direct au contenu

Basket

Basket - STB Le Havre : « Avec Bpifrance, cette saison, on ne veut pas louper la marche de la ProB »

Après avoir manqué l’accession en ProB d’un seul petit point la saison dernière, le STB Le Havre et son président Edouard Morlot sont déterminés à retrouver l’élite dans les mois à venir.

Le souvenir du 16 juin 2019 est encore très présent dans la mémoire d’Edouard Morlot, président du STB Le Havre. Ce jour-là, les Havrais sont en finale d’accession contre Saint-Quentin, avec un aller simple en première classe direction la ProB. « Il reste 3,4 secondes. Notre meneur est ceinturé et notre shooteur, sur un 95% de réussite, manque le panier à quelques millimètres. C’est la douche froide, totalement. Salle pleine, on joue chez nous, 3 600 personnes qui n’attendent que ça et… Je pense qu’on a peut-être aborder ce match avec trop de légèreté. Et même si le temps passe et qu’on se tourne désormais vers l’avenir, on y pense encore un peu (sourire). On digère, petit à petit. Mais il est clair que personne n’a envie de revivre ça ».

Bpifrance pour mieux grandir

Tirer les enseignements du passé pour construire l’avenir. La devise de bon nombre d’entreprises est aussi celle des clubs sportifs, soucieux de ne pas replonger dans leurs travers et d’effacer ces quelques millimètres qui font défauts. Pour cela, le STB Le Havre s’est entouré d’un partenaire de choix : Bpifrance. « Depuis un an, nous collaborons ensemble, précise Edouard Morlot. On apprend à se connaître, à se découvrir. Mais clairement, nous avons la même soif d’avancer et de construire. Depuis la fin de notre collaboration avec la Matmut, qui était l’un de nos partenaires historiques, nous n’avons pas encore trouvé de sponsor équivalent. Avec la mise en relation pro-active de Bpifrance, nous avons bon espoir. Et avec eux, cette saison, on ne veut pas louper la marche de la ProB. C’est notre objectif, à tous. Et j’ai bon espoir qu’avec un peu de chance, sous une bonne étoile, tout finisse par nous sourire. La route est encore longue mais j’y crois. Tout le monde y croit ! » La défaite à domicile, le week-end dernier, contre Caen (70-72), dans un derby normand toujours chaud, a toutes les allures d’une piqûre de rappel : le STB ne devra négliger aucun détail pour retrouver l’élite.