Accès direct au contenu

Basket

Basket - ASVEL : Quand Tony Parker prend exemple sur Jean-Michel Aulas et l’OL !

Après un an à la présidence de l’ASVEL, Tony Parker a tenu à s’exprimer sur le projet du club.

Tony Parker veut prendre le temps pour reconstruire le club de l’ASVEL dont il est le président. Il souhaite prendre exemple sur Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais en football qui a dû construire avant de gagner : « Ça a été une première saison de folie. II a fallu bricoler entre les départs ou les blessures. On espère terminer sur une bonne note cette saison. Mais il faut être patient, je suis là pour le long terme, c'est un club que je compte garder vingt-cinq à trente ans et notre grand ami Aulas n'a pas gagné tout de suite avec l'OL, il a mis le temps (…) Il y aura moins de moyens pour l'équipe. Investir beaucoup ne garantit rien (sourires). On veut davantage se concentrer sur l'académie (centre de formation) et la salle, car tant qu'on n'a pas la salle, on ne pourra jamais évoluer comme on veut. »

L’ASVEL VALIDE SON BILLET POUR LES PLAYOFFS

Samedi, les Villeurbannais ont battu le Paris-Levallois à l’issue d’un match accroché (77-71). L’ASVEL a ainsi validé son billet pour les playoffs et affrontera en quart de finale Le Mans, club formateur de Nicolas Batum. Tony Paker s’est exprimé a l’issue de la rencontre : « C'est un duel contre l'équipe de Nicolas Batum, c'est bien. En plus ils nous en ont mis une bonne dernièrement (92-76 au Mans mardi) ».

Articles liés