Tennis
Ce gros coup de gueule sur cette polémique

Le 27 juin prochain débutera Wimbledon. Mais cette année, l’édition du Grand Chelem londonien sera un peu particulière. En effet, en raison du contexte actuel entre l’Ukraine et la Russie, les joueurs et joueuses russes et biélorusses n’ont pas été autorisés à disputer le tournoi à Londres. De même, la décision a été prise qu’aucun point au classement ATP et WTA ne sera distribué à Wimbledon. De quoi déclencher certaines colères sur le circuit, comme c’est le cas pour Matteo Berrettini. 

Après Roland-Garros, place désormais à Wimbledon et la mythique herbe du tournoi londonien. Vainqueur l’an passé, Novak Djokovic tentera d’aller décrocher un 21ème tournoi du Grand Chelem. Et pour cas, le Serbe pourrait être aidé par certaines circonstances. En effet, Daniil Medvedev manquera notamment à l’appel, comme tous les autres joueurs et joueuses russes, mais aussi biélorusses. En effet, ils ont été interdits de participer à Wimbledon en raison de la guerre actuelle menée par la Russie en Ukraine. Une situation qui a également poussé le tournoi londonien à prendre la décision de ne pas distribuer de point au classement ATP et WTA. Des choix retentissants, qui sont loin de faire l’unanimité sur le circuit. Depuis plusieurs semaines maintenant, plusieurs coups de gueule ont été poussés concernant les conditions d’organisation de ce Wimbledon. Et ce samedi, à l’occasion d’un entretien accordé à L’Equipe Magazine, c’est Matteo Berrettini qui en a remis une couche. 

« C’est injuste »

Ainsi, Matteo Berrettini s’est tout d’abord offusqué de l’absence des joueurs et joueuses russes et biélorusses à Wimbledon. L’Italien a ainsi lâché : « Ce que j’ai pensé de cette décision ? Je n’ai pas apprécié cette décision et je ne l’apprécie toujours pas. Je ne pense pas que cela soit très juste. On aurait au moins dû mettre les joueurs au courant de ce qui se tramait. Personne ne nous a appelés ou prévenus. Je sais que la situation est compliquée, que ce n’est pas juste pour les Russes et les Biélorusses. Quand on s’apprête à prendre une décision aussi lourde de conséquences, la moindre des choses est d’écouter ls joueurs, comme de les informer en amont. Cela aurait dû se passer différemment. Evidemment, je ne suis pas dans les coulisses des instances, je ne connais pas les pressions qu’il y a pu avoir, mais les joueurs auraient dû avoir leur mot à dire ». 

Berrettini, actuellement 10ème au classement ATP, a ensuite critiqué le choix de ne distribuer aucun point. Et pour cause, il va en faire directement les frais. Finaliste l’an passé à Wimbledon, Matteo Berrettini va énormément perdre et se retrouver à la 20ème place. « Je vais sortir du top 20 même si je gagne à Stuttgart, au Queen’s et à Wimbledon ? D’un côté, c’est motivant, de l’autre, pas du tout. Savoir que remporter trois tournois d’affilée, dont un Grand Chelem, ne suffira pas à éviter que tu dégringoles de la 10ème à plus de la 20ème place… C’est moche. Je dirais que c’est injuste et pas franchement correct. Je n’étais pas au courant de ça. (…) Je sais que je pourrai réintégrer le top 10 parce que je l’ai déjà fait, mais disons que je me sens désarmé. Peu importe la manière dont je vais jouer, à la fin, je vais dégringoler au classement… Et c’est injuste », a-t-il ainsi confié. 

Articles liés