Tennis
Sans Federer et malgré Nadal, voie royale pour Djokovic

A quelques jours de Wimbledon, Novak Djokovic fait office de favori. En raison de la blessure d’Alexander Zverev et de l’exclusion de Daniil Medvedev (en tant que joueur russe), le Serbe partira en tant que tête de série numéro une. Un avantage considérable pour Djokovic qui doit absolument gagner le tournoi pour refaire son retard sur Nadal.

Dans moins de deux semaines, Roland-Garros sera définitivement oublié puisque tout le monde sera focalisé sur Wimbledon. Une quinzaine très attendue malgré l’absence de Roger Federer, maître absolu du tennis sur gazon. Tenant du titre, Novak Djokovic aura l’ambition de se racheter après son élimination en quart de finale à Paris. Et pour son entraîneur, il n’y a pas de doute, le Serbe a les arguments pour conserver sa couronne. « Bien sûr qu’il peut gagner Wimbledon, et il n’a pas vraiment le choix, si nous sommes honnêtes. Il est le plus grand favori de Wimbledon, tout comme Rafa l’était à Paris. Novak doit maintenant bien se reposer et se préparer physiquement et mentalement pour Wimbledon. Je suis sûr qu’il peut le faire et je pense qu’il gagnera Wimbledon, j’ai un bon pressentiment à ce sujet. Il doit se concentrer sur l’herbe maintenant », confiait Goran Ivanisevic dans des propos relayés par We Love Tennis. Mais comme toujours, la concurrence sera féroce, Rafael Nadal en tête de liste. Malgré les pépins physiques et un pied qui semble à l’agonie, l’Espagnol est à l’apogée de sa carrière. Pour la première fois, Nadal débarque à Wimbledon en ayant remporté les deux premiers Grand-Chelem de la saison. De très bon augure pour le spectacle. Côté physique, le clan Nadal est optimiste. « Rafa suit le processus et ça évolue bien. A voir ce que ça donnera dans les prochaines heures et quels seront les effets dans deux-trois jours. D'ici quatre jours, il reprendra l'entraînement et à ce moment-là, nous verrons comment le traitement marche. Nous avons activé les nerfs de la zone et nous verrons si nous pouvons rendre ça aussi supportable que possible. S'il y a encore une gêne après le traitement, nous déciderons s'il peut ou non jouer à Wimbledon », expliquait récemment Ángel Ruiz-Cotorro, le médecin de Rafael Nadal, dans des propos relayés par Eurosport

Tête de série numéro une grâce à Zverev et Medvedev

Mais c’est bel et bien Novak Djokovic qui partira avec l’étiquette du favori à Wimbledon. Avec la blessure d’Alexander Zverev, l’exclusion des joueurs russes et biélorusses (donc de Daniil Medvedev), le Serbe sera la tête de série numéro une. Un détail important qui lui permettra d’avoir un tableau à son avantage, sur le papier. Avec la victoire de Rafael Nadal à l’Open d’Australie et à Roland-Garros, Novak Djokovic a désormais deux titres de retard sur son compère espagnol. Dans la course au joueur le plus titré de l’histoire, le Serbe va devoir refaire son retard. Et cela commence par cette quinzaine anglaise où il sera le grand favori. Même s’il est apte, Rafael Nadal devrait être diminué physiquement. Mais le Majorquin ne sera pas la seule menace, Djokovic se méfiera également de Carlos Alcaraz ou encore Mattéo Berrettini, finaliste ici l’an dernier. Rendez-vous dans quelques jours sur le gazon britannique !

Articles liés