Tennis
Victime de racisme, Kyrgios pousse un énorme coup de gueule !

Opposé à Andy Murray ce samedi en demi-finale du tournoi de Stuttgart, Nick Kyrgios a été victime d'insultes racistes proférées par un spectateur. Sur les réseaux sociaux, le tennisman Australien a tenu à taper du poing sur la table et à dénoncer ce type de comportement pour que, ni lui, ni personne d'autre, ne revive un tel moment. 

Ce samedi, Nick Kyrgios est sorti de ses gonds. Lors de sa confrontation face à Andy Murray en demi-finale du tournoi de Stuttgart, le joueur australien a perdu son sang froid et a cassé sa raquette avant d'avoir une prise de bec avec une poignée de spectateurs. Résultat, Nick Kyrgios a écopé d'un point, puis d'un jeu de pénalité. Battu par Andy Murray lors de ce duel au sommet (7-6, 6-2), le natif de Camberra a très vite digéré sa défaite, mais il n'a pas du tout digéré les paroles d'un spectateur en particulier. Dans une story sur InstagramNick Kyrgios a annoncé qu'il avait été victime d'insultes racistes, avant de pousser une nouvelle colère via les réseaux sociaux. 

View this post on Instagram

A post shared by Nick Kyrgios (@k1ngkyrg1os)

«Il y a une chose que je ne tolérerai jamais : les spectateurs qui insultent les athlètes»

« Quand cela cessera-t-il ? Je parle ici de toutes ces injures racistes qui viennent des tribunes. J'admets que mon comportement n'est pas parfait tout le temps, mais entendre "espèce de petit mouton noir, ferme-la et joue"... Ce genre de petits commentaires ne sont pas acceptables. Moi, quand je m'en prends au public, je suis pénalisé. C'est le bordel », a pesté Nick Kyrgios peu après sa défaite contre Andy Murray. Dans la foulée, l'Australien en a remis une couche, poussant un énorme coup de gueule sur Instagram

«Mes jeunes athlètes, j'espère que ce message sera entendu»

« Je pratique ce sport depuis l'âge de 7 ans. Oui, je suis humain, je ne gère pas toujours bien mes émotions. J'ai arrêté de me soucier de ce que les gens pensaient et de leur opinion sur ce que je devrais être. Je joue ce jeu pour donner du spectacle aux gens, pour qu'ils ressentent quelque chose, quelque chose de différent du tennis ordinaire. Mais il y a une chose que je ne tolérerai jamais : les spectateurs qui chahutent et insultent les athlètes. Cela m'arrive personnellement depuis un certain temps, qu'il s'agisse de commentaires racistes ou d'un manque total de respect. Pendant des années, c'est quelque chose que j'ai balayé d'un revers de main ; mais spécialement à Indian Wells, et aujourd'hui à Stuttgart, je me suis rendu compte que les gens semblent penser que c'est normal. Je vois que cela arrive dans d'autres sports, et à beaucoup d'autres athlètes. Nous jouons POUR VOUS, que vous souteniez l'adversaire ou non. Vous ne pensez peut-être pas que c'est important, mais cela peut affecter la vie de quelqu'un plus que vous ne le pensez. Prenez conscience de vos actes. Pas seulement dans le tennis, mais dans tous les autres sports. Mes jeunes athlètes, que vous soyiez de couleur ou non, j'espère que ce message sera entendu, afin que vous n'ayez jamais à vous sentir aliénés ou gênés d'être vous-mêmes et de jouer sur la scène internationale », a écrit Nick Kyrgios en légende d'une photo postée sur Instagram dans la nuit de samedi à dimanche. 

Articles liés