Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Ce gros coup de gueule sur l'organisation de Roland-Garros !

Défait après avoir lutté cinq heures contre Roberto Carballes Baena, Denis Shapovalov quitte déjà le tableau simple de Roland-Garros. Amer, le Canadien a notamment fustigé l’organisation du tournoi.

C’est un gros poisson qui quitte déjà Roland-Garros ! Après avoir passé un premier tour très tranquille, Denis Shapovalov est tombé sur un os, en la personne de Roberto Carballes Baena. Le Canadien s’est fait sortir en 5 sets (7-5 ; 6-7 ; 6-3 ; 3-6 ; 8-6), pour autant d’heures passées sur le court. La tête de série n°9, touchée aux Ischio-jambiers au cours de la rencontre, est apparue particulièrement en colère lors de la conférence de presse d’après-match. Des balles à la bulle, aucun aspect du tournoi n’a échappé aux foudres du joueur de 21 ans.

Shapovalov regrette l’organisation New-Yorkaise

Mais c’est envers l’organisation du tournoi que Dennis Shapovalov s’est montré le plus virulent. « L'organisation est affreuse ! Après un match de 5 heures, je dois jouer les doubles maintenant. Le planning n’est vraiment pas bon ! C'est troublant. On est dans un Grand Chelem, je ne veux pas paraître pourri gâté, mais on s'attend à ce que le tournoi t'aide à jouer. Comment je suis censé aller jouer les doubles, après un match de 5 heures ?! C'est un premier tour, ils auraient pu mieux planifier les choses, ce n'est pas acceptable. Et la bulle également. Il n'y a pas de bulle ! On peut quitter l'hôtel, on peut aller en ville, il n'y a pas de problème, il n'y a personne pour vous arrêter. C'était bien mieux géré à New-York », a-t-il fait savoir devant les journalistes. Après Alexander Zverev, le Canadien pointe lui aussi les limites de l'organisation de ce Roland-Garros si particulier.

Articles liés