Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Roger Federer revient sur ses débuts à l’US Open !

Victorieux 7-5, 3-6, 6-2, 6-2 face à Jürgen Melzer, Roger Federer est revenu sur sa performance à l’issue de la rencontre.

Roger Federer faisait son grand retour sur les terrains de tennis à l’occasion de l’US Open. Pour son premier match de la compétition, le Suisse s’est facilement débarrassé de Jürgen Melzer en l’éliminant 7-5, 3-6, 6-2, 6-2 en 2 h 05. Une première performance sur laquelle il est revenu à l’issue de la rencontre.

« Je me suis dit que ça n’allait pas être aussi facile que ce que j’imaginais »

« Mon service était irrégulier au début, ce qui m’a un peu surpris, parce qu’à l’entraînement et à la Hopman Cup, je servais bien. J’étais tendu, c’est certain. Je me sentais bien dans la journée et pendant l’échauffement avec Jürgen. Puis j’ai frappé quatre bois d’affilée. Je me suis dit que ça n’allait pas être aussi facile que ce que j’imaginais. J’ai mis un peu de temps à trouver le rythme. Puis tu te souviens combien de fois tu as vécu des premiers tours difficiles, ce qui est quasiment systématique. Je suis content d’avoir été poussé à travailler aujourd’hui (lundi). Je suis content de ma fin de match, ce qui est le plus important. C’était un moment spécial de rentrer sur le court. Après la balle de match, aussi. La balle de match elle-même, quand tu l’obtiens, quand tu la gagnes. Tous ces éléments sont particuliers quand tu reviens. Je vois les choses différemment. C’était génial d’être sur le court, je me suis éclaté, même si ça n’a pas été simple. Je sentais presque qu’il fallait que je ralentisse le rythme. Je ne voulais pas trop réfléchir sur chaque point. C’est déjà génial d’être là, de jouer avec les mecs. J’étais heureux, vraiment heureux de gagner, d’être sur le terrain. Jouer contre Jürgen, c’était sympa. On se connaît depuis qu’on a 16 ans. On avait l’habitude de jouer ensemble en double, à Miami. C’était sympa de parler aux spectateurs à la fin du match. Sentir que je fais partie du tournoi. Je n’étais pas seulement dans le tableau, j’avance dedans. C’est un sentiment agréable », a-t-il déclaré dans des propos rapportés par l'Équipe.

Articles liés