Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Pleurs, Suisse… Le message fort de Roger Federer sur son adolescence !

Roger Federer évoque ses pleurs pendant son adolescence, lors de son arrivée à Lausanne (Suisse).

Devenu l’une des plus grandes stars de l’histoire du tennis au fil des années, Roger Federer est également passé par des moments difficiles. L’ancien N°1 mondial a notamment dû apprendre le français lors de son passage à Lausanne, vers 14 ans, afin de parfaire son jeu, et lors de sa conférence de presse à Tokyo, l’Helvète explique avoir eu des moments compliqués.

« Quand je suis arrivé, je ne parlais à personne, je ne pouvais pas communiquer. Je pleurais souvent »

« Si je regarde plus loin dans le passé, c’est entre 14 et 16 ans que j’ai grandi le plus vite en tant que personne. Je suis parti de la maison, j’habitais à Bâle à l’époque. C’était une ville de la Suisse alémanique, qui en fait toujours partie, forcément. Je suis parti à Lausanne, en Suisse romande, à deux heures de train. Je ne vais pas dire que c’était comme aller dans un autre pays, mais je ne parlais du tout le français. J’aurais pu tout aussi bien partir vivre au Japon, c’était la même chose. Quand je suis arrivé, je ne parlais à personne, je ne pouvais pas communiquer. Je pleurais souvent car ma maison me manquait. J’ai appris à devenir fort, persévérant et indépendant. Tout ça dans une période de temps très courte » déclare Roger Federer.

Articles liés