Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : McDo, arbitres, top joueurs… Ce Français qui balance !

Marc Gicquel

Retraité depuis une semaine, Marc Gicquel (37 ans) s’est confié sans langue de bois dans les colonnes de L’Equipe.

Après quinze ans sur le circuit, Marc Gicquel a décidé de mettre fin à sa carrière. Et si certaines choses vont lui manquer, il n’a pas hésité à dire ce qui l’embêtait, à commencer par la discipline : « Bon, en même temps je dois avouer que niveau hygiène de vie, alimentation, coucher tôt, etc ; je n'ai jamais été très discipliné ! Je pouvais me faire un McDo la veille d'un match et me coucher à deux heures du mat ! »

« ON N’ÉTAIT PAS TOUS ÉGAUX »

Il s’en est ensuite pris aux arbitres : « En fait, sur un court, je n'ai jamais supporté l'injustice. Même si j'étais conscient que l'arbitre a droit à l'erreur, il y a des moments où tout finissait par me dépasser, par me mettre hors de moi ». Toujours à propos des arbitres, il évoque un traitement de faveur pour les top players : « Pour moi, on n'était pas tous égaux. La règle des 25 secondes par exemple a été mise en place pour certains joueurs, mais les arbitres ne l'appliquent pas vraiment. Et puis un mec du Top 10, dès qu'il a le moindre bobo, ou dès qu'il veut le moindre truc, il l'obtient. Pas nous. Nous, les joueurs autour des 100, on a besoin des Top players car c'est eux qui nous font vivre, mais ils ont aussi besoin de nous ». Et il n’hésite pas à envoyer un message à un joueur expérimenté du circuit ATP : « Des joueurs qui ne vont pas me manquer, il y en a plusieurs. L'an dernier, j'ai joué deux fois Radek Stepanek et je n'ai pas trop apprécié son attitude. Et il n’est pas forcément super apprécié sur le circuit. »

Articles liés