Tennis : L’incroyable révélation de Rafael Nadal
Passionné de football depuis le plus jeune âge, devenir journaliste sportif est rapidement devenu une évidence pour Hugo. Il se découvrira plus tard un amour pour la NBA, avant d’explorer d’autres horizons comme ceux de la Formule 1 et de la NFL.

Alors qu’il s’apprête à faire son retour à l’occasion du Masters 1000 de Paris-Bercy, Rafael Nadal est deuxième au classement ATP, juste derrière son compatriote Carlos Alcaraz. Mais l’Espagnol âgé de 36 ans, gêné par des blessures ces derniers temps, a annoncé qu’il n’avait plus l’intention de se battre pour la place de numéro 1 mondial.

Absent depuis deux mois, Rafael Nadal est de retour au Masters 1000 de Paris-Bercy. L’Espagnol fera son entrée mercredi et sera opposé à Tommy Paul, vainqueur de Roberto Bautista (6-4, 6-4). Deuxième au classement ATP, juste derrière Carlos Alcaraz, Rafael Nadal peut encore espérer finir l’année en tant que numéro 1 mondial.

« Je ne vais plus me battre pour être numéro 1 »

Mais comme il l’a confié en conférence de presse, ce n’est désormais plus un objectif pour lui : « Je ne vais plus me battre pour être numéro 1, je l’ai fait dans le passé, j’ai atteint cet objectif plusieurs fois dans ma carrière, j’en ai été très heureux et très fier, mais je suis à un moment de ma carrière où je ne bats plus pour ça », a-t-il déclaré, dans des propos relayés par 20 Minutes. « J’ai joué peut-être 10 tournois cette année, c’est difficile d’être numéro 1 dans ces conditions. Mais je suis heureux d’être dans cette position : ça veut dire que quand j’ai joué, j’ai bien joué. »

« Une année compliquée pour les blessures »

Âgé de 36 ans, souvent sujet à des blessures et étant devenu papa récemment, Rafael Nadal veut désormais se préserver. « Avec un corps vieillissant comme le mien, c’est plus facile de savoir comment ça va quand on enchaîne des tournois. Quand on revient d’une période sans compétition, c’est difficile de savoir comment son corps va réagir, comment on va jouer. Ça a été une année extraordinaire pour les résultats mais aussi une année compliquée pour les blessures. Il est évident que j’arrive dans une situation qui fait que c’est difficile de penser au titre cette semaine. Mais je suis heureux de retrouver le circuit et de jouer. Il me reste deux tournois pour essayer de finir sur une bonne note », a-t-il ajouté.

Articles liés