Tennis
Les trois défaites les plus époustouflantes de Roger Federer

Vainqueur de 20 titres du Grand Chelem tout au long de sa carrière étalée sur 23 ans, Roger Federer aurait pu remporter plus de gros tournois. Défait à plusieurs reprises en finale au terme de matchs époustouflants, le Suisse a offert du grand spectacle, même dans la défaite.

Le 15 septembre dernier, Roger Federer a annoncé prendre sa retraite à l’âge de 41 ans. Malgré une opération au genou, le Suisse n’a pas ressenti les bonnes sensations lors de sa convalescence pour poursuivre sa belle carrière qui prendra fin ce vendredi lors du match de double avec Rafael Nadal dans le cadre de la Laver Cup.

A deux points du triplé Roland-Garros, Wimbledon et US Open en 2009

L’occasion de revenir sur les trois défaites les plus marquantes de la carrière de Roger Federer. A commencer par la désillusion à Flushing Meadows en septembre 2009. Après avoir raflé un Roland-Garros et un Wimbledon, le Suisse disposait à nouveau de la première place au classement ATP. S’étant hissé jusqu’au stade de la finale de l’US Open face à Juan Martin Del Potro, alors sa septième finale consécutive au Grand Chelem américain comme Eurosport l’a souligné ces dernières heures. Ayant pris le meilleur sur Del Potro pendant la première moitié de la finale avec un premier set remporté et un deuxième dominé, Federer se heurte à la détermination de l’Argentin et de ses coups de canon qui permettront à Del Potro de se sauver alors que le Suisse était à deux points de la victoire dans le quatrième set et de largement dominer Federer dans le cinquième et ultime set (3-6, 7-6(5), 4-6, 7-6(4), 6-2).

L’incroyable remontée de Djokovic à Wimbledon en 2019

L’histoire s’est malheureusement répétée pour Roger Federer face à l’infatigable Novak Djokovic. A l’instar de ses défaites en 2010 et en 2011 à l’US Open, le Suisse avait eu des balles de match face au Serbe avant de le voir inverser la tendance et remporter la partie. Etant parvenu à se défaire du piège Rafael Nadal en demi-finale de l’édition de 2019 de Wimbledon, Roger Federer semblait être de retour à son meilleur niveau et prêt à rafler un 9ème Grand Chelem londonien. Federer a même eu deux balles de match dans une rencontre qu’il avait grandement dominé avec pas moins de 94 coups gagnants comme Eurosport l’a souligné ces dernières heures contre seulement 54 pour « Djoko ». Une finale explosive qui a même offert un spectacle époustouflant aux spectateurs du court central dont un échange de 35 coups gagné par Federer. Mais Novak Djokovic finira par prendre le meilleur sur le Suisse dans son jardin, étant le Grand Chelem qu’il a le plus remporté (8 fois) dans sa carrière.

La bataille des titans à Wimbledon remportée par Nadal en 2008

Lors des 10 premières années de Roger Federer sur le circuit ATP, le Suisse a remporté à cinq reprises Wimbledon. Et en 2008, il était tenant du titre du Grand Chelem londonien et était opposé en finale à son grand rival déjà à l’époque qu’est Rafael Nadal. Dans son jardin, Roger Federer déjoue et voit le Majorquin, qui excellait habituellement sur terre battue, prendre les deux premiers sets. Grâce à l’interruption de la pluie, Federer parvint alors à arracher les deux suivants au tie-break avant que la cinquième manche décisive se joue une énième fois… au tie-break. De par la qualité et la longueur des échanges, cette rencontre a souvent été qualifiée de match du siècle comme Eurosport l’a souligné, mais les coups gagnants décisifs dans ce cinquième set ont finalement tourné en faveur de Rafael Nadal qui détrônait alors Federer dans son jardin londonien.

Articles liés