Tennis
Devant le public français, Medvedev pète les plombs (vidéo)

Opposé à Stan Wawrinka en huitièmes de finale lors du tournoi de Metz, Daniil Medvedev a une nouvelle fois fait parler de lui sur le court. Et ce n'est pas pour sa performance sportive. En effet, l'ancien numéro 1 mondial a totalement craqué. Le Russe s’est emporté durant la rencontre en lançant sa raquette au sol et a derrière défié le public français, qui le huait.  

Ce jeudi, Daniil Medvedev disputait son huitième de finale du tournoi de Metz face à Stan Wawrinka. Une rencontre qui s’est conclue par une victoire du Suisse 6-4, 6-7, 6-3. Mais cette confrontation a notamment été marquée par un coup de sang de Medvedev, qui s'est totalement emporté à l'encontre du public présent dans les tribunes pour venir le voir. . 

Medvedev balance sa raquette et se fait huer

Alors que Daniil Medvedev a perdu un point après avoir raté son retour sur le service de Stan Wawrinka, le Russe a jeté sa raquette sur le sol et s'est donc fait huer par le public français. Mécontent, il a alors décidé par la suite de défier ces fans en faisant des gestes en touchant ses aisselles puis en baissant ses pouces vers le bas, comme pour critiqué cette attitude à son encontre. Au final, Medvedev a perdu la rencontre face à Stan Wawrinka, qui s'est d'ailleurs exprimé sur son état physique. 

« La raison principale pour laquelle je continue, c'est justement de vivre des matches comme celui-là »

Juste après la rencontre, rapporté par L'Equipe, Stan Wawrinka s’est de son côté dit très heureux de son match. Il avoue dans le même temps que c’est grâce à des matchs comme celui-ci qu’il continue le tennis. « J'ai un peu hésité sur quelques coups au tie-break, et face à un défenseur comme Daniil, c'est quelque chose que vous ne pouvez pas vous permettre. Mais au final, j'ai vraiment très bien joué et je suis très content du niveau. Je suis plutôt vieux maintenant (37 ans) et la raison principale pour laquelle je continue, c'est justement de vivre des matches comme celui-là. Je suis super heureux et j'espère plus. J'ai beaucoup souffert depuis deux ans, ça a été difficile de se remettre à niveau, tennistiquement et physiquement, alors le plus important, maintenant, c'est, à chaque fois, de tout laisser sur le terrain. »

Articles liés