Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Coupe Davis, réforme... Le président de l’ITF répond à Yannick Noah !

Alors que Yannick Noah s’est montré défavorable à la nouvelle réforme de la Coupe Davis, le président de l’ITF a tenu à se justifier.

La Coupe Davis serait en pleine révolution. Une nouvelle réforme pourrait pourrait voir le jour pour la saison 2019. Si tel était le cas, l'ensemble des rencontres se disputeraient sur terrain neutre, en trois sets et sur une seule semaine à la fin du mois de novembre. Autant de changements qui ne plaisent pas du tout à Yannick Noah : « La fin de la Coupe Davis. Quelle tristesse. Ils ont vendu l'âme d'une épreuve historique. Sorry mister Davis ». Lors d’un entretien accordé au Times, David Haggerty, président de l’ITF, la fédération internationale de tennis, a tenu à répondre aux critiques sur cette nouvelle réforme.

«Nous ne faisons pas ça pour tuer ou blesser la Coupe Davis»

« La plupart des joueurs ont réagi de manière positive à l'annonce, ils viendront jouer et aiment cette nouvelle idée. La chose dont j'avais toujours parlé c'est le besoin de faire venir jouer les meilleurs joueurs plus souvent. C'est un changement radical, mais que nous ne prenons pas à la légère ! La Coupe Davis est vieille de 118 ans et parmi toutes ces années il y a déjà eu des changements. Ce qui est certain, c'est que nous ne faisons pas ça pour tuer ou blesser la Coupe Davis. On fait tout ça pour élever l'ITF et sa compétition, pour améliorer le tennis. Je ne m'inquiète pas des messages de colère qu'on a pu entendre, je fais ça parce que je pense que c'est la chose à faire pour le tennis... Personnellement, je ne m'inquiète pas de savoir si c'est un risque politique ou pas », a-t-il développé.

Articles liés