Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Cet énorme coup de gueule sur la réforme de Coupe Davis !

La Coupe Davis devrait prochainement se dérouler entre 18 nations en l’espace d’une semaine au mois de novembre. Une réforme qui n’enchante pas du tout Nicolas Mahut.

La fédération internationale de tennis se concertait depuis des années pour parvenir à reformer la Coupe Davis. Trop souvent laissée de côté par les stars de la balle jaune parce qu’elle occupait une place trop importante du calendrier ATP, la nouvelle formule de la compétition a été présenté lundi par la fédération. Appuyée par Gérard Piqué et son fond d’investissement Rakuten, la Coupe Davis se déroulera à présent sur une semaine du mois de novembre en opposant 18 nations. La compétition aura lieu sur un terrain neutre. Une nouvelle que Nicolas Mahut n’a pas accueilli à bras ouverts, bien qu'il était initialement partisan à une légère réforme.

« On touche à ce qui fait l’histoire du jeu »

« C’est simple, on vient de tuer la Coupe Davis. L’essence même de cette compétition historique est de pouvoir joué à l’extérieur ou à domicile. L’engouement des gens, la cohésion sont à chaque fois au rendez-vous (…) On est en train de toucher à ce qui fait l’histoire du jeu. J’étais le premier à dire qu’il fallait la réformer, mais pas la détruire. Se calquer sur les sports collectifs, pour moi, c’est une erreur. Changer à ce point de format et continuer à l’appeler Coupe Davis, je trouve que c’est faire beaucoup de mal à cette compétition. Ça m’attriste beaucoup. Pour le prestige d’une compétition, il faut que les meilleurs jouent. Mais de là à faire ça… Je ne veux pas paraître réactionnaire, mais ils s’y sont très, très mal pris selon moi », a estimé Mahut dans des propos accordés à L’Equipe.

Articles liés