Tennis
Tennis : Avant l'US Open, Djokovic fait une grosse annonce

C'est la question qui tourmente les passionnés de tennis dernièrement, Novak Djokovic pourra-t-il être présent ou non à l'US Open ? La volonté du joueur est claire, il veut y participer, mais le problème réside une nouvelle fois sur le statut vaccinal du Serbe, interdit d'entrer sur le territoire américain. Mais pas de quoi plomber le moral du numéro 7 mondial qui profite de ses vacances en famille.

Novak Djokovic ne cesse de faire polémique aux Etats-Unis. La réglementation en vigueur ne permet pas au Serbe d'entrer sur le territoire américain afin d'y disputer le dernier Grand Chelem de la saison, à savoir l'US Open. Certains politiques montent au créneau pour faire réagir Joe Biden afin que ce dernier modifie la législation en place pour permettre au numéro 7 mondial de concourir au tournoi. Peu importe la décision rendue, Djokovic estime que sa saison est tout de même réussie.

« La saison est réussie »

Actuellement en vacances en Croatie avec ses deux frères, Nole a fait une déclaration forte aux médias locaux. Le Serbe a bien conscience que ses chances de pouvoir participer à l'US Open sont quasi-nulles, mais il estime tout de même que sa saison est une réussite. « C’est toujours agréable de gagner au moins un Grand Chelem dans une saison, surtout quand c’est Wimbledon, un tournoi qui signifie beaucoup pour moi. La saison est réussie, tout ce qui se passera dans le futur n’est que du bonus », souligne le dernier vainqueur de Wimbledon. Cette situation ne semble pas inquiéter le Serbe qui ne compte toujours pas se faire vacciner contre la Covid-19.

« Je n'ai pas l'intention de me faire vacciner »

Novak Djokovic pourrait donc être privé d'US Open en raison de son refus de se faire vacciner. « Je ne suis pas vacciné et je n’ai pas l’intention de me faire vacciner. La seule bonne nouvelle que je puisse avoir est qu’ils vont supprimer ce protocole selon lequel seules les personnes vaccinées ou bénéficiant d’une exemption peuvent entrer dans le pays. Nous devrons parler Goran et moi et planifier le calendrier. Nous verrons quelles nouvelles nous parviendront des États‐Unis dans les prochaines semaines. Je pourrais aussi jouer la Laver Cup, la Coupe Davis... Nous verrons bien », a récemment confié l'ex numéro un mondial. Le Serbe devrait être de retour fin septembre à l'occasion de la Laver Cup où il fera équipe avec Rafael Nadal, Roger Federer et Andy Murray.

Un scénario similaire à l'Open d'Australie

Nole pourrait être privé de son deuxième Grand Chelem de la saison. Pour rappel, en janvier dernier, Djokovic avait été interdit de participer à l'Open d'Australie en raison de sa non-vaccination. Une conséquence sportive énorme pour le joueur qui reste à une unité du record de victoires en Grand Chelem (21) devant Rafael Nadal (22). Novak Djokovic a dégringolé à la septième place du classement ATP, notamment avec l'absence de points distribués à Wimbledon. Mais le Serbe peut compter sur des soutiens de poids dans sa lutte face au vaccin. Ramesh Thakur, ancien sous secrétaire des Nations Unies, salue la détermination de Djokovic. « Djokovic a dû être tenu à l’écart de l’Australie non pas parce qu’il pouvait infecter d’autres personnes, mais parce qu’il est un rappel visible de l’échec du vaccin. Le gouvernement était terrifié à l’idée qu’un Djokovic deux fois infecté, mais non vacciné, puisse faire étalage de ses prouesses athlétiques sur le terrain pour un 21e triomphe en Majeur, un record, et mette un terme à l’escalade constante de la terreur du COVID », rapporte l'homme politique dans des propos relayés par We Love Tennis.

Articles liés