Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Australie, coronavirus... Djokovic en remet une couche !

Novak Djokovic s'est à nouveau plaint des conditions dans lesquelles se déroule actuellement l'Open d'Australie.

Auteur de propos très controversés concernant le coronavirus qui lui ont notamment attiré les foudres de Nick Kyrgios, Novak Djokovic n'en démord pas : cet Open d'Australie est pour lui une anomalie. Le numéro un au classement ATP, qui se prépare à affronter Aslan Karatsev en demi-finale du tournoi, a réaffirmé sa position concernant les mesures de précaution prises dans le cadre de l'Open d'Australie en conférence de presse.

« La majorité des joueurs ne veut pas poursuivre la saison comme ça »

« Ce qu'on observe dans ce tournoi n'est pas normal. Les top joueurs sont normalement les plus fit, ils l'ont prouvé par le passé. Mais là, vous avez Berrettini, Rafa (Nadal, ndlr), moi, Sacha (Zverev, ndlr), Dimitrov... Clairement, ça a à voir avec les circonstances. Arriver sur un Grand Chelem après quatorze-quinze jours de quarantaine, c'est dur, et ça l'a été encore plus pour d'autres gars que pour moi, ceux qui n'ont pas pu quitter leur chambre du tout », a expliqué Novak Djokovic dans des propos repris par L'Equipe, avant d'ajouter : « Je ne suis pas là pour me plaindre mais il faut reconnaître que ça a un effet sur la santé physique. Et aussi mentale et émotionnelle. On espère que cette situation ne sera que temporaire. Pour avoir parlé avec beaucoup, je vois que la majorité des joueurs ne veut pas poursuivre la saison comme ça, si on doit avoir des périodes de quarantaine sur la plupart des tournois. »

Articles liés