Accès direct au contenu

Sondage du jour

Les tennismen ont-ils raison de fuir le fisc français ?

France

Les critiques sur le fait que les joueurs français de Coupe Davis habitent en Suisse, Guy Forget en a marre et l’a fait savoir dans Le Monde. Les tennismen ont-ils vraiment raison de fuir le fisc français ? C’est notre sondage du jour.

Oui, la fiscalité française est trop importante pour les sportifs
L’explication de Guy Forget, dans Le Monde, est explicite : « Il faut savoir que quand ils gagnent 1 million d'euros en France, ils en laissent 500 000 aux impôts. On veut leur faire un procès parce qu'ils ont envie de ne payer que 30 % d'impôts aux Etats-Unis ou en Suisse au lieu de 50 % en France. » En Suisse, Tsonga et consorts bénéficient effectivement du régime du forfait fiscal. Il s’agit d’un impôt forfaitaire dont le calcul n’est pas opéré sur la base des revenus ou de la fortune. Et encore, lors des tournois français (Roland Garros, Bercy, Marseille, Montpellier, Metz…), les revenus de nos frenchies sont soumis au fisc français.

Oui, ils passent leur temps à voyager
Encore Guy Forget dans le texte : « Les joueurs sont à l'étranger huit mois par an, ils gagnent donc l'essentiel de leurs revenus hors de France. » La saison de tennis démarre effectivement dès les premiers jours de janvier pour se finir, au maximum, début décembre. Soit quasiment onze mois d’une lutte acharnée aux quatre coins du monde, bien évidemment entrecoupée de quelques plages de repos, selon les programmes de chacun. Au final, les Français ne sont donc quasiment jamais en France.

Non, en ces temps de crise, c’est choquant
La crise économique touche de plein fouet la France depuis plusieurs mois. Le gouvernement, lui, enchaîne les plans de rigueur draconien, augmentant la TVA et les impôts. Pendant ce temps-là, alors que des efforts sont demandés à tous les Français, les tennismen français continuent de vivre en Suisse, loin du fisc français…

Non, sinon ils ne doivent plus jouer en équipe de France
L’équipe d’Action Discrète, sur Canal+, s’en était amusé en 2010 lors du 1er tour de la Coupe Davis entre la France et l’Allemagne à Toulon. Julien Cazarre et sa bande s’étaient alors rendus dans le Var pour encourager les Bleus avec des drapeaux de la Suisse, et leur poser quelques questions contraignantes. Ce que Tsonga, Monfils et consorts n’avaient pas du tout apprécié… Etant donné qu’ils habitent en Suisse, doivent-ils représenter les couleurs de la Suisse et non celles de la France ? Ce serait tout de même ubuesque.

« Les tennismans français ont-ils raison de fuir le fisc ' » C’est notre sondage du jour. Vous avez toute la journée pour voter.