Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Les attentes de Laporte pour 2021 !

Bernard Laporte, président de la FFR, s’est exprimé au sujet de l’année 2021 du XV de France, qui débutera ce samedi avec le Tournoi des 6 Nations. 

Le rugby international est de retour ! Alors que des grosses craintes entouraient la tenue du Tournoi des 6 Nations, il aura bel et bien lieu en cette fin d’hiver. Les différentes nations impliquées ont mis en place un protocole extrêmement strict pour éviter toute contamination venant de l’extérieur des équipes, mais également pour annuler les septaine instaurée par la Grande-Bretagne, qui auraient rendu impossible la compétition. Le Tournoi débutera donc dans quelques jours, avec le XV de France qui nourrit des grandes ambitions après une année 2020 qui a laissé entrevoir la renaissance du rugby français. 

« On veut continuer à applaudir une équipe de France qui nous donne satisfaction » 

Avant le déplacement à Rome pour affronter l’Italie lors du match d’ouverture, Bernard Laporte s’est exprimé au sujet de ses attentes pour le XV de France. « Qu’est-ce que j’attends ? Qu'il continue sur cette lancée. On sait que le sport est un éternel recommencement. Qu’il y a des joueurs qui ne sont pas là, je pense par exemple à Romain Ntamack. Mais ça permet d’en voir d’autres. Ce que je veux, c'est qu'elle garde cet état d'esprit qui a été le sien en 2020. Et, même, depuis septembre-octobre 2019 et la Coupe du monde. Ça s’est accéléré par la suite avec l'arrivée de joueurs talentueux, de jeunes joueurs talentueux en plus » a expliqué le président de la FFR, lors d’un entretien accordé à Sport24. « Je veux continuer à voir cet état d’esprit qu’on avait perdu pendant trop de temps. Je me souviens, on disait “les joueurs ne mouillent pas le maillot”. Là on voit une équipe passionnée, qui a faim, qui mouille le maillot. Les jeunes sont peu expérimentés mais ils se jettent dans la bataille avec beaucoup d'enthousiasme. C'est ça qu'on veut, tout simplement. Continuer à applaudir une équipe de France qui nous donne satisfaction. Ils ont envie d’écrire leur histoire, de gagner le Tournoi des six nations ». 

Articles liés