Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Les All Blacks craignent déjà les Bleus !

Ian Foster, sélectionneur de la Nouvelle-Zélande, s’est exprimé au sujet du match d’ouverture de la Coupe du monde 2023 et du niveau actuel de la France. 

Un deuxième Tournoi des 6 Nations se referme pour Fabien Galthie, sans aucun titre au bout. Par deux fois, le XV de France a en effet pu remporter la compétition, voire même réaliser un incroyable Grand Chelem. En 2020 les rêves tricolores ont toutefois été enfreints par l’Écosse, qui ont une nouvelle fois infligé une défaite aux Français cet année, après l’Angleterre. Deux secondes places donc pour le XV de France, en deux ans, ce qui n’est définitivement pas un mauvais résultat. Sortant de dix années de disette, le rugby français semble en effet bien relancé par un jeu volontairement offensif et spectaculaire. 

« Ces Bleus vont faire reparler d’eux » 

De l’autre côté de la planète, Ian Foster a regardé les rencontres du XV de France d’un œil attentif. Ses All Blacks vont en effet affronter ces Bleus le 8 septembre 2023, dès le match d’ouverture de la prochaine Coupe du monde... qui se tiendra en France ! « J’avoue que j’ai regardé jouer la France avec beaucoup d’intérêt. J’ai été assez impressionné par la manière dont elle a intégré des jeunes joueurs de grande qualité. Ils évoluent avec confiance dans leur défense. Par certains aspects, la France a semblé aligner la sélection la plus complète, tant dans les phases de défense que dans ses jaillissements offensifs. Elle a montré sa capacité à utiliser les ballons avec habileté, a accompli de très belles choses, pas mal tapé au pied, avec plus de variété » a expliqué le sélectionneur néo-zélandais, lors d’un entretien accordé à L’Équipe. « J’imagine combien les Français doivent être frustrés de ne pas avoir remporté le Tournoi au final. Une défaite tardive face à l’Angleterre (20-23) et une victoire au finish face aux Gallois (32-30). La défaite face à l’Ecosse (23-27) va les faire réfléchir et grandir. Ces Bleus vont faire reparler d’eux ».  

Articles liés