Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : L’aveu sans détour de ce réserviste de Brunel !

Actuellement dans la liste des six réservistes pour le Mondial, Vincent Rattez estime qu’il n’a rien à perdre.

Si Jacques Brunel a décidé d’appeler 37 joueurs pour la préparation à la Coupe du monde au Japon, le sélectionneur devra néanmoins enlever six noms de cette liste. Des réservistes sont actuellement présents dans cette phase de stage, dont Vincent Rattez, sans savoir s’ils s’envoleront au Japon en septembre. Lors d'un entretien à Rugbyrama ce jeudi, le joueur de La Rochelle assure ne pas prendre en compte son statut.

« Je n’ai rien à perdre »

« Vous savez, à l’origine, je n’étais pas dans la liste des 65… Alors, je sais que je n’ai rien à perdre. Je donne tout ce que j’ai, et j’essaie de prendre le plus de plaisir possible. Même si en ce moment, c’est assez dur, on a au moins la satisfaction grâce aux données GPS qu’on commence à tenir les objectifs qui nous sont fixés. Pour l’heure, j’essaie simplement de bien intégrer le projet de jeu, au cas où. Deux mois, l’air de rien, ça passe très vite, et il y a beaucoup de choses à intégrer et à apprendre. C’est pour ça que tous les jours, on travaille le plan de jeu à pleine vitesse, pour travailler le physique tout en étant capable d’être confortable avec sur le terrain. En tant que réserviste, je ne sais pas si les choses sont figées, alors honnêtement, je ne me projette pas. Si je suis pris au final, tant mieux. Sinon, tant pis, cela aura déjà été une belle expérience… Réserviste, c’est une position qui n’est pas forcément évidente, car on sait qu’on peut faire tout ça pour rien. Alors, c’est vrai que ces mots de Jacques Brunel ont été plutôt réconfortants », confie Vincent Rattez.

Articles liés