Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : La satisfaction de de Mathieu Bastareaud après son retour en Bleu !

Mathieu Bastareaud se prononce sur son retour dans le XV de France pour la tournée d'automne.

Après plusieurs mois sans avoir porté la tunique tricolore, Mathieu Bastareaud retrouve enfin le XV de France pour les test-matches de ce mois de novembre face à l’Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et au Japon. Le cadre du RCT s’est donc envolé vers Marcoussis pour retrouver le groupe de Guy Novès, et dans les colonnes du Journal du Dimanche, le protégé de Fabien Galthié explique notamment que Bernard Laporte n’est en aucun cas responsable de son retour.

« Être rappelé est une mini récompense »

« Après le Mondial, j’ai pris du recul. L’équipe de France demeurait dans un coin de ma tête sans virer ni à la fixation ni au tabou. J’avais envie de retrouver le groupe, mais je ne scrutais pas la liste comme un obsédé. Il faut être honnête : je sentais moi-même que je n’étais pas au niveau. Revenir face aux All Blacks constitue-t-il un clin d’œil ? D’abord, je ne suis pas certain de jouer. La Nouvelle-Zélande est un mythe, une référence qui cherche à se renouveler en permanence. J’ai réalisé un début de saison correct et être rappelé est une mini récompense. Maintenant, le plus dur commence. Figurer dans le groupe n’est pas une fin en soi. L’objectif est de revenir régulièrement. Je ne veux pas juste passer une ou deux fois. À moi de confirmer. Je me sais attendu au tournant, comme d’habitude. Le fait que Bernard Laporte ait souhaité mon retour ? Affirmer qu’il a milité pour moi est faux et peut prêter à confusion. Qu’il soit président de la Fédération ne change pas nos rapports. Coach, il était le premier à m’engueuler quand ça n’allait pas, le premier aussi à me féliciter. Et puis Guy Novès n’est pas le genre de personnage à qui tu imposes quoi que ce soit », avoue Mathieu Bastareaud.

Articles liés