Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Ibañez a lui aussi failli claquer la porte !

Comme Fabien Galthié, Raphaël Ibañez semblait prêt à quitter ses fonctions en cas de défaite de Bernard Laporte lors des élections de la FFR. 

C’est une sortie qui a fait énormément de bruit. En pleine campagne pour la présidence de la Fédération française de rugby, Fabien Galthié avait évoqué la possibilité de quitter son poste de sélectionneur du XV de France si Bernard Laporte n’était par réélu. Finalement, Laporte a remporté cette élection... et a salué le soutien de Galthié. « Ce qu'il a fait est très courageux » a expliqué le président réélu, au micro de RMC Sport. « Si je l'ai mis à la tête de l'équipe de France, c'est parce que j'avais confiance en lui et que je crois en l'homme. C'est un homme courageux, un homme de convictions. Bien sûr que j'ai beaucoup apprécié sa prise de parole. Elle était tellement vraie. Ça fait vingt ans qu'on marche ensemble avec Fabien ». 

« J'étais totalement solidaire des propos de Fabien » 

Invité du Super Moscato Show ce lundi, Raphaël Ibañez a expliqué lui aussi avoir pensé à un départ, en cas de défaite de Bernard Laporte. « On ne m'a pas posé la question, mais j'étais totalement solidaire des propos de Fabien » a expliqué le manager du XV de France, au micro de RMC Sport. « Si j’étais prêt à démissionner ? La question se serait posée. Ce n'est pas le cas aujourd'hui mais, honnêtement, Fabien n'a fait que faire le constat du lien spécial avec Bernard Laporte, qui nous connaît par cœur. Ce que je peux dire aujourd'hui, c'est que sa réélection va nous permettre de gagner du temps dans la progression de notre projet ».