Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Bastareaud avoue que Saint André en a pris «plein la gueule»

Si Philippe Saint-André a quitté ses fonctions de sélectionneur du XV de France après la Coupe du monde, Mathieu Bastareaud avoue qu’il a toujours été critiqué.

Après la défaite cuisante du XV de contre la Nouvelle-Zélande ne quart de finale de la Coupe du monde en octobre dernier (13-62), Philippe Saint-André quittait ses fonctions de sélectionneur. Guy Novès sera désormais le nouvel homme fort des Bleus et lors d’une interview accordée à L’Équipe Magazine, Mathieu Bastareaud avoue que PSA s’en ait pris « plein la gueule pendant son mandat ».

« Nous sommes aussi responsables que lui »

« Il en a pris plein la gueule durant tout son mandat. Le jeu a été remis en question. Mais, si le coach a mis un système en place, ce sont nous, les acteurs, qui sommes sur le terrain. Donc tout aussi responsables que lui. Si nous n'adhérions pas, il fallait le dire. Or nous avons subi la situation en nous en accommodant. Il est trop facile de critiquer après et de refaire l'histoire. L'état d'urgence a été déclenché après l'Irlande (défaite 24-9), mais c'était trop tard. Quand tu prends une telle fessée, tu fais profil bas. Analyser les raisons profondes de la défaite n'est pas de mon ressort. Je n'en ai pas la légitimité. Aux dirigeants de diriger, aux joueurs de jouer. J'ai demande au RCT d'enchainer pour passer à autre chose », avoue Mathieu Bastareaud

Articles liés