Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : «À Saint-Denis, notre pire adversaire, c’était nous»

Maxime Médard, arrière du Stade Toulousain et du XV de France, s’est exprimé une nouvelle fois sur la défaite des Bleus sur l’Afrique du Sud (26-29).

Le scénario est cruel. De l’eau est passée sous les ponts et l’Argentine se profile désormais, mais il est difficile de digérer cette défaite face à l’Afrique du Sud. Les hommes de Jacques Brunel tenaient enfin cette victoire face à une nation de l’Hémisphère Sud qui leur échappait depuis des années. Tout n’était pas parfait, mais le plus important était là : la victoire. Une victoire qui s’est finalement envolée, puisque les Springboks ont infligé une défaite au XV de France en toute fin de match.

« Nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes »

À la veille du second test-match de cette tournée de novembre face à l’Argentine, au stade Pierre-Mauroy, Maxime Médard est revenu sur la fin de match contre l’Afrique du Sud. « Cette défaite nous a dégoutés, frustrés, mis les boules… Mais nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes. À Saint-Denis, notre pire adversaire, c’était nous » a expliqué l’arrière du XV de France, lors d’un entretien accordé au Midi Olympique. « À deux minutes du coup de sifflet final, j’ai dévalé les marches du Stade de France pour aller féliciter les copains. Je pensais que c’était gagné. J’avais tort… ».

Articles liés