Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Mathieu Bastareaud annonce la couleur pour son avenir avec le RCT

Capitaine du RCT, Mathieu Bastareaud a toutefois certaines options pour quitter le Var. Le Français a d’ailleurs fait le point à ce sujet.

Cela fait 8 saisons que Mathieu Bastareaud défend les couleurs de Toulon, mais pour le Français, cela pourrait bien être ses derniers moments dans le Var. En effet, le protégé de Mourad Boudjellal pourrait faire ses valises à l’issue de la saison, lui qui dispose d’une clause pour aller jouer à l’étranger, notamment au Japon. Interrogé par L’EquipeBastareaud en a dit plus sur cette clause et son avenir au RCT.

« Ça fait un moment que je réfléchis, ma décision est prise »

« Est-ce que je sais si je vais faire jouer cette clause ? (Sourire.) Je le sais, oui. Vais-je le faire ? Ce n’est pas trop le moment d’en parler parce qu’on est dans une période où il faut mettre les cas personnels derrière soi. Ça fait un moment que je réfléchis, ma décision est prise. Est-ce je vais faire mon baluchon pour un an ? On verra bien (rires.). Je le dirai en temps voulu. C’est une réflexion personnelle que j’ai depuis un petit moment. Ça va faire huit ans que je joue à Toulon, douze ans en pro. J’arrive à un âge (30 ans) où il faut que je pense un peu à moi. Je veux faire les choses bien, dans le plus grand des respects. Je suis lié au RCT jusqu’en 2021, ça peut très bien se passer l’année prochaine ou la dernière année de mon contrat. Pour l’instant, je me sens bien à Toulon. Ce n’est pas une saison difficile qui va me faire dire que… Non ! Cette aventure, c’est indépendant. Je pensais déjà à ça alors que ça se passait très bien pour moi. C’est une discussion que je dois avoir avec mon entourage et, bien sûr, mon club. C’est clair dans ma tête, c’est bien pour tout le monde. Un joueur qui est entre deux, tu n’en tires pas grand-chose. Il faut parfois sortir de sa zone de confort. Je l’ai fait en venant ici. Mais je suis quelqu’un de routinier : quand je suis bien quelque part, je n’ai pas de raison de partir », a expliqué Bastareaud pour le quotidien sportif.

Articles liés