Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Les explications du coach du Racing 92 sur la situation de Carter

Laurent Labit, coach du Racing 92, s’est exprimé au sujet de la période de doute que traverse Dan Carter cette saison.

Lors du quart de finale de la Champions Cup de dimanche prochain face au Munster, le Racing 92 aura le luxe de compter sur un remplaçant de l’envergure de Dan Carter. Meilleur joueur du monde en 2005, 2012 et 2015, le Néo-Zélandais est en effet devenu le gros joker des Franciliens, derrière Pat Lambie. Une situation qu’il semble bien vivre. « J’ai 36 ans et je ne joue peut-être pas le meilleur rugby de ma carrière, mais je sens que j’ai encore beaucoup à donner, et une individualité n’est rien sans l’équipe » a expliqué le double champion du monde. « Je vis mes derniers mois ici, et je ne vais pas me relâcher. Je vais travailler encore plus dur que je ne l’ai fait ».

« Carter avait un blocage psychologique par rapport à sa blessure »

Lors d’un entretien accordé au Midi Olympique ce vendredi, Laurent Labit est revenu sur les circonstances qui ont poussé Dan Carter sur le banc. « Dan avait du mal à retrouver sa confiance. Il a eu un blocage psychologique par rapport à sa blessure et la crainte d’une rechute. Il savait que, si ça arrivait, tout le monde lui tomberait dessus » a expliqué le coach du Racing 92. « Du coup, il n’arrivait pas à se libérer. Et ses prestations n’étaient pas bonnes. À l’inverse, Pat Lambie est performant depuis qu’il nous a rejoint, spécialement au poste d’ouvreur. La logique voulait que Pat débute et que Dan soit sur le banc, pour gérer la fin de match ou, si besoin, changer le cours du match. Il l’a très bien compris, bien avant qu’on lui annonce ».

Articles liés