Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Le patron du RCT veut rapidement sortir de la crise...

Bernard Lemaître, président du RCT, s’est exprimé au sujet de la reprise des compétitions et notamment, du rugby. 

Le sport reprend peu à peu ses droits. Alors que le football a repris, le rugby va devoir attendre jusqu’au mois de septembre, afin de véritablement revenir à la normale. Les choses ne devraient toutefois pas tout de suite aller au mieux. Le gouvernement a en effet récemment confirmé que les enceintes sportives ne pourront accueillir que 5000 spectateurs au maximum pour prévenir un retour du COVID-19. Une décision compréhensible, vu les circonstances, mais très problématique pour les clubs, privés d’une grosse partie de leurs recettes. 

« Personne n’est encore prêt à faire face à ce dilemme » 

Interrogé par Midi Olympique, Bernard Lemaître s’est exprimé au sujet de la période compliquée qui attend le RCT. « La jauge des 5000 est quelque chose de connu depuis longtemps mais là, il va falloir l’affronter matériellement pour les matchs amicaux. Personne n’est encore prêt à faire face à ce dilemme » a déclaré le patron du RCT. « Il y a une telle faim de rugby dans le public qu’on peut attendre une très grosse affluence. On va donc jouer à fond la demande de dérogation auprès du préfet en présentant des conditions très strictes d’accueil du public. Pour les abonnés, nous pensons conserver un nombre identique à l’an passé. Il est certain que ces personnes seront prioritaires dès le début du championnat à domicile, si la jauge du public est maintenue après le 31 août. Sur le plan économique, le maintien d’une jauge à 5 000 sans dérogation serait catastrophique pour la majorité des clubs de Top 14… D’autant que Canal + serait amené à revoir sa position. Il est certain que le RCT fait partie de ceux qui sont le mieux armés pour résister ».

Articles liés