Accès direct au contenu

  1. 19h15 Mercato - OM : L'énorme confidence de Longoria sur l'avenir de Mandanda
  2. 19h10 Mercato - PSG : L’énorme promesse du clan Neymar
  3. 19h00 Mercato - PSG : Une nouvelle date est fixée pour le transfert de Galtier
  4. 18h45 Mercato - OM : McCourt réagit au départ de Sampaoli
  5. 18h35 NBA : Westbrook, Curry... Un énorme trade pour Kyrie Irving après Durant ?
Rugby

Rugby - Top 14 : Fickou prêt à revenir au RCT ? Il répond !

Parti très jeune, Gaël Fickou s’est exprimé au sujet d’un possible retour au RCT avant la fin de sa carrière. 

C’est peut-être l’un des plus gros regrets de Mourad Boudjellal. Considéré comme l’une des promesses de son club, Gaël Fickou a décidé de quitter le RCT en 2012 pour rejoindre le Stade Toulousain. « J’ai cru que nous avions fait le nécessaire pour conserver ce joueur alors qu’il n’était pas verrouillé. J’en ai tiré les conclusions nécessaires et des sanctions ont été prises en interne » avait déclaré celui qui à l’époque était encore le président de Toulon. « J’ai restructuré le centre de formation de façon à ce que ce genre de bêtise ne se produise plus. Après, c’est compliqué de conserver un joueur contre son gré ». Fickou a ensuite rebondit au Stade Français et désormais au Racing 92, où il a signé en 2021 pour quatre ans. 

« Je ne peux pas dire non car je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir » 

Dans une interview accordée à Var-MatinGaël Fickou est revenu sur l’attachement qu’il a pour son club formateur... laissant la porte entrouverte à un retour. « On me pose souvent la question, et je ne peux pas dire non car je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir. La seule certitude, c’est que ça n’arrivera pas avant 2025, puisque je suis bien au Racing. Je m’éclate, j’adore ce club et je ressens un magnifique état d’esprit, de belles ambitions. Donc je vais tout faire pour y jouer le plus longtemps possible » a expliqué le trois-quart centre du XV de France. « J’étais fier, hypercontent de signer au RCT. Je rêvais de porter le maillot de Toulon que je regardais avec de grands yeux. J’étais fan, j’allais à Mayol tout le temps, je kiffais l’ambiance. Le RCT a une place particulière dans mon cœur ». 

Articles liés