Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Ce cadre du RCT qui lance un ultimatum à Boudjellal

Vincent Clerc a tenu à lancer un message à Mourad Boudjellal, président du RCT, au sujet de son avenir.

Une pige et puis s’en va ? Arrivé cet été, Vincent Clerc ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait. Le contrat de l’ailier international court jusqu’en juin prochain et 35 ans il commencerait à s’interroger sur la fin de sa carrière. C’est surtout sa condition physique qui pose problème. Après plusieurs grosses blessures au genou avec le Stade Toulousain, il a en effet connu un problème au talon d’Achille qui l’a éloigné des terrains pendant plusieurs mois et s’apprête à faire son retour comme titulaire ce dimanche, face à l’ASM Clermont Auvergne.

« Mon avenir ? Je voudrais être fixé en février-mars »

Dans les colonnes de L’ÉquipeVincent Clerc a été interrogé sur son avenir et sur la possibilité de le voir quitter le RCT et mettre un terme à sa carrière à la fin de son contrat en juin prochain comme Bryan Habana, si jamais un nouveau bail ne lui était pas proposé. « Franchement, je ne sais pas. Je ne fais pas de calcul, si je continue ou pas » a confié l’ailier international, expliquant d’ailleurs vouloir rencontrer Mourad Boudjellal en février-mars prochain. « Depuis que je suis ici, j’ai profité de certaines choses, mais je veux maintenant vivre pleinement cette expérience toulonnaise sur le terrain. Sans me polluer l’esprit, même si ça viendra vite. Je voudrais être fixé en février-mars, par rapport à la famille, à l’inscription à l’école, à toutes ces choses importantes ».

Articles liés