Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Crise, réforme, malaise… Michalak livre ses vérités !

Frédéric Michalak a quitté l’équipe de France en quarts de finale de la Coupe du monde contre la Nouvelle-Zélande. Le demi d’ouverture a mis un terme à sa carrière internationale. Mais il veut encore aider les Bleus…

Frédéric Michalak, le demi d’ouverture de l’équipe de France, a donné son sentiment sur la Coupe du monde ratée de l’équipe de France, sortie en quarts de finale du Mondial 2015, humiliée par la Nouvelle-Zélande (62-13). « On a été un peu trop dans le scolaire en nous disant de faire attention aux nouvelles règles, qu’il ne fallait pas trop s’engager. On a été trop gentils […] Cette Coupe du monde, on l’a tous ratée », a expliqué Michalak ce mardi dans les colonnes de L’Equipe.

«Je suis prêt à m’impliquer»

Le joueur du RC Toulon a dressé un constat accablant sur le niveau du rugby français : « Cette équipe n’est pas sur une pente ascendante. Le rugby français stagne beaucoup. Et ne progresse pas, recule. On a reculé. J’ai l’impression que les autres nations grandissent un peu plus vite que nous ». Michalak est prêt à s’impliquer pour aider les Bleus : « Des idées, j’en ai plein. Il faut voir le rugby à long terme en mettant des structures en place. Je suis prêt à m’impliquer dans la vie fédérale. Le rugby français est en retard et s’il veut faire appel à nous, on est là. J’aurais envie de créer une sorte de cellule avec Papé, Dusautoir et d’autres, pour vois ce qui n’a pas marché, ce qui a marché […] J’ai envie de le faire ».

Articles liés