Accès direct au contenu

Rufby

Rugby - Top 14 : Le président du Stade Toulousain répond à Boudjellal !

Alors que Mourad Boudjellal avait pointé du doigt l’attitude des supporters du Stade Toulousain après l'éclatante victoire contre le RCT (39-0), Didier Lacroix, son homologue toulousain, lui a répondu.

Mourad Boudjellal n’a pas digéré la terrible défaite du RCT contre Toulouse (39-0) et l’a fait savoir. Ce jeudi en conférence de presse, le président toulonnais a poussé un coup de gueule contre le comportement du public du Stadium de Toulouse. « J'ai été choqué à Toulouse par l'attitude du public, je respecte ce club, que j'ai souvent vu comme un modèle. Mais cette façon d'être content de la faiblesse de notre équipe… » a lâché Boudjellal, qui s'en est également pris à l'entraîneur Régis Sonnes. « J'ai également vu des déclarations vexantes, de quelqu'un très content que l'on fasse zéro point, une sorte d'Alexandre Benalla (Régis Sonnes) de Toulouse, il parle tout le temps, mais on ne sait pas ce qu'il fait. Il faut tout de même rendre hommage aux Toulousains. Qui va les empêcher d'être champions ? » Des propos sur lesquels est revenu Didier Lacroix.

« Mourad a allumé la mèche médiatique »

« Je pense que Mourad a allumé la mèche médiatique. J’ai de très bons rapports avec lui à ce jour. Le Stade Toulousain a toujours mis à l’honneur le RCT et encore ce week-end en honorant tous les joueurs des finales précédentes. Le speaker du match a rappelé à l’ordre à 4 reprises le public toulousain qui « chambrait un peu trop ». Je ferai tout pour que le Stade Toulousain soit toujours exemplaire sur et en dehors du terrain. Les propos sur Régis me semblent sortis de leur contexte et relatent juste la fierté d’une défense imperméable comme lors de nos matchs face à Bordeaux et Agen. Les propos de Mourad sont à la hauteur du personnage, animé par une forte présence médiatique et là il y va fort pour parodier une personnalité comme Régis mais cela n’entache en rien l’immense respect qui existe entre ces deux clubs. » explique le président du Stade Toulousain à La Dépêche.

Articles liés