Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Saint-André… Il se fait encore allumer !

Philippe Saint-André a tranché et réduit sa liste pour le Mondial de 36 à 31 noms. François Trinh-Duc est resté à quai…

« Les sélectionneurs viennent nous voir. Je les ai rencontrés. François Trinh-Duc n’a jamais été dans les papiers. Ça fait trois ans que les sélectionneurs ne l’aiment pas », a expliqué Bernard Laporte, l’entraîneur de Toulon, sur RMC. Philippe Saint-André n’a pas retenu François Trinh-Duc dans sa liste de 31 joueurs retenus pour le Mondial anglais. Un choix qui étonne, un choix qui surprend, un choix qui fait polémique sur les réseaux sociaux. Dimanche dernier, après l’annonce de la liste, « l’éviction » de Trinh-Duc a été largement commentée. La grande majorité des internautes ont regretté le choix de Saint-André, déjà très peu populaire…

TRINH-DUC FATALISTE

Le plus mesuré aura été l’intéressé lui-même. « J'étais content de me retrouver à un certain niveau », a expliqué Trinh-Duc. Avant d’ajouter, un brin fataliste : « C'est son choix. Il est là pour être champion du monde et pas pour faire du social ». « Il a choisi trois buteurs numéro 1. C'est son explication. Je n'ai pas posé de question car j'étais dans un état de choc. Je n'ai pas pris la parole, j'ai écouté. J'ai accepté la décision. C'était l'unique décision. J'entends parler de pleins d'explications, certaines loufoques mais lui, c'est la seule qu'il m'a donnée. C'est dur à entendre, mais je vais poursuivre ma carrière et continuer à me battre. Et si il y a besoin de moi, je serai au service des Bleus », a poursuivi Trinh-Duc, refusant la polémique…

Articles liés