Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Le Racing 92 fait son mea culpa après la fusion avortée avec le Stade Français !

Alors que Jacky Lorenzetti et Thomas Savare annonçaient il y a tout juste un an leur projet de fusion entre le Stade Français et le Racing 92, le premier livre ses vérités sur ce fiasco.

C’était il y a un an jour pour jour, et la nouvelle avait pris de court l’ensemble du rugby français : le Stade Français et le Racing 92 rendaient public leur projet de fusion par le biais de leurs présidents respectifs de l’époque, Thomas Savare et Jacky Lorenzetti. Ce dernier, interrogé par Rugbyrama sur cet épisode douloureux et ce projet rapidement avorté, n’hésite pas à faire son mea culpa. 

« Je me suis trompé »

« C'est un souvenir douloureux. Comme vous l'avez constaté, cela ne s'est pas du tout passé comme on l'avait imaginé. Dans ce projet, j'étais parti avec de bonnes intentions. Il y avait plusieurs mois que mes proches et les dirigeants du Stade français incitaient pour que l'on se dirige vers cette fusion. Moi ? Je n'y voyais pas un intérêt majeur pour le Racing, au départ. Je me suis laissé convaincre. Sauver le Stade français était intéressant. Passer d'une culture de l'affrontement à une réelle amitié, aussi. Mais je me suis trompé », explique le patron du Racing 92.

Articles liés