Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : «Si le XV de France est champion du monde, ce ne sera pas une bonne nouvelle pour le rugby»

L’équipe de France est en plein doute. Les Bleus ont déçu dimanche contre l’Irlande et vont défier, sans grand repère, les All Blacks samedi en quarts de finale de la Coupe du Monde.

Le XV de France a pris l’eau dimanche contre l’Irlande. Sèchement battue par l’Irlande (24-9), la France doit faire beaucoup mieux samedi pour tenter de renverser la Nouvelle-Zélande en quarts de finale de la Coupe du Monde. Prédécesseur de Philippe Saint-André à la tête du XV de France, Marc Lièvremont n’est pas tendre avec Saint-André. « Philippe, par le choix de ses joueurs et par l’organisation mise en place, a, lui, fait celui d’un rugby minimaliste. Je suis même sidéré de voir à quel point il l’est ! », a confié l’ancien sélectionneur des Bleus au Figaro.

Lièvremont découpe Saint-André

« Un ballon de contre-attaque ? On va tout droit. C’est du jeu à une passe avec, comme seul lancement, envoyer Bastareaud défier la défense. C’est sans nuance et il n’y a pas autre chose ! C’est un rugby sécuritaire, privé de cette prise de risques qui a longtemps fait notre force, où l’on se sert plus de ses épaules pour percuter que de ses poignets pour faire des passes. Mais maintenant, il est trop tard pour changer. Si on est champion du monde, on sera bien évidemment ravi, même si ce ne sera pas forcément une bonne nouvelle pour le rugby », a ajouté Lièvremont qui lui aussi avait été particulièrement critiqué en 2011 avant d’échouer d’un rien en finale de la précédente Coupe du Monde.

Articles liés