Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - RCT : Coupe du monde, Bernard Laporte… Le mea culpa de Boudjellal !

Après la défaite inaugurale en Top 14 de Toulon face au Racing 92, Mourad Boudjellal dresse un premier bilan négatif de toute l’intersaison toulonnaise.

Le triple champion d’Europe en titre a très mal débuté le Top 14 avec une défaite dans son stade Maillol contre le Racing 92 (22-27). Avec 17 internationaux absents pour cause de Coupe du monde, Mourad Boudjellal estime qu’il n’avait pas prévu autant de lacunes dès le début de saison.

« IL N’Y A PAS UNE RAISON, IL Y EN A UN TAS »

Dans un entretien accordé à La Provence, Mourad Boudjellal a révélé ne pas avoir pensé à toutes les difficultés du début de saison : « J'ai sous-estimé l'effet coupe du monde et j'ai surestimé certains joueurs. De plus, je n'ai pas bien préparé le 'mi-temps' de Laporte, j'ai mal évalué ça. Mais à mon crédit, quand je lui avais donné mon accord, il y avait un numéro 2 qui, depuis, est parti à Lyon. Le début de saison a donc mal été appréhendé et je vais réparer ce que j'ai mal fait. Ce n'est pas ça qui explique la situation actuelle. De toute façon, il n'y a pas une raison ; il y en a un tas. Mais on va gérer. À la rigueur, j'ai envie de dire que cette défaite contre le Racing 92 est presque une bonne nouvelle, car si on avait gagné de 40 points avec cette équipe de jeunes, on se serait ennuyés jusqu'en juin prochain ! (sourire) En fait, les dix-sept internationaux absents nous manquent davantage que les mi-temps de Bernard » explique le président toulonnais.

Articles liés