Accès direct au contenu

  1. 2h00 Transferts - PSG : La révolution Campos prend forme
  2. 1h00 Mercato - OM : Excellente nouvelle pour les finances du projet McCourt
  3. 0h00 Mercato - PSG : Luis Campos est fixé pour le transfert de Lewandowski
  4. 23h45 Mercato - PSG : Ce transfert colossal débloqué par Kalidou Koulibaly ?
  5. 23h35 Wimbledon : L'incroyable geste humanitaire d'Andy Murray
Athlétisme

Athlétisme : Renaud Lavillenie annonce la couleur pour les JO de Tokyo !

Ancien recordman du monde du saut à la perche, Renaud Lavillenie pense au titre olympique lors des prochains JO de Tokyo.

Renaud Lavillenie a donc vu Armand Duplantis lui subtiliser le record du monde du saut à la perche (6m18) en février dernier. Le Français ne partira pas favori pour les Jeux Olympiques de Tokyo, finalement reportés en 2021 (23 juillet au 8 août). Lors de son passage sur les antennes de La chaîne L’Équipe ce vendredi, Lavillenie n'échappe pas à la question d'un possible titre sur les terres nippones.

« Je rêve d’or olympique »

« Est-ce que je rêve d’or olympique face à Armand Duplantis ? Bien sûr, il n’y a pas de raison. Je pense que j'ai malheureusement démontré que chaque compétition n'est pas gagnée d'avance. Ce n'est pas parce qu'on a le record du monde qu'on est imbattable et qu'on va gagner toutes les compétitions. Après, il est jeune, il nous a montré cet hiver qu’il allait être très fort. Il est évident qu’il n’y a pas de raison qu’il ne soit pas fort, mais sur un championnat, beaucoup de choses peuvent se passer et moi, je vais arriver pour la première fois aux Jeux Olympiques avec un statut complètement différent. Les deux derniers (2012, 2016), c’était, quasiment pour la totalité des gens, impensable que je ne gagne pas. Là, c’est le saut d’outsider. Je rêve encore d’or olympique, mais au-delà de ça, je rêve d’une médaille olympique surtout. Pour moi, c’est la priorité. Après, entre le bronze, l’argent et l’or, ça peut être un simple essai ou 15 centimètres d’écart. On verra, mais on a encore pas mal de temps pour se préparer et voir les choses venir », déclare Renaud Lavillenie.

Articles liés