Foot - Mercato - PSG
Transferts - PSG : Le mercato de Campos fait déjà rêver

Nommé conseiller football du PSG, Luis Campos est notamment en charge du recrutement du club de la capitale. Pour le moment, seul le transfert de Vitinha a été officialisé, mais de nombreuses pistes circulent à l'image de celles menant à Renato Sanches, Milan Skriniar ou encore Gianluca Scamacca. Une gestion qui plaît déjà à Jérôme Rothen. 

Cet été, une révolution est attendue au PSG. Nasser Al-Khelaïfi l'a annoncé, il veut mettre fin à la politique de recrutement de stars et ainsi ne plus avoir un projet bling-bling. Dans cette optique, Luis Campos a été nommé conseiller football et sera en charge du recrutement du club de la capitale. Un nouvel entraîneur va être nommé, à savoir Christophe Galtier, et les premiers noms de recrues sont cités. Vitinha est officiellement le premier transfert de l'ère Campos, mais d'autres vont suivre. Comme révélé en exclusivité par le10sport.com, le PSG s'active ainsi pour Renato Sanches tandis que d'autres noms circulent à l'image de Milan Skriniar ou encore Gianluca Scamacca. Et cela plaît à Jérôme Rothen.

«J’aime cette philosophie-là»

« J’aime cette philosophie-là. À travers ces joueurs et ce nouvel entraîneur, tu as un plan qui se met en place. Après oui, il faut que cela prenne. Dans un club comme le PSG la pression est énorme et elle est très élevée dès le mois de septembre. On ne laisse pas le temps d’adaptation. Ce ne sera pas du tout pareil qu’avec leur précédent club. C’est sûr que ce temps d’adaptation est important », assure-t-il à RMC avant de poursuivre.

«Je pense que ce sera différent»

« Maintenant, on attend de nouvelles choses avec ces joueurs-là et ce nouvel entraîneur. Parce que des joueurs moins "bling-bling", il y en a déjà eu. Il y a eu Herrera, il y a eu Sarabia, il y a eu Danilo. Ça, c’est normal dans un collectif de 22-23 joueurs, tu ne peux pas avoir des stars partout. Mais le problème, c’est que les stars écrasaient les autres joueurs au PSG. Là, je pense que ce sera différent », conclut Jérôme Rothen visiblement très enthousiaste pour le projet de Luis Campos.

Articles liés