Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Les dernières vérités sur le dossier Zidane à Bordeaux

Zinedine Zidane, Real Madrid

Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, est revenu sur les négociations avec Zinedine Zidane, pressenti à la tête de l’équipe cet été. Selon lui, les finances du club ont clairement calmé les ardeurs de l'ex-international tricolore.

Lors du dernier mercato estival, les Girondins de Bordeaux auraient pu réaliser un gros coup en s’offrant les services de l’ancien de la maison, Zinedine Zidane. L’actuel second de Ligue 1 a d’ailleurs négocié durant plusieurs jours avec le champion du monde 1998. En vain. Adjoint de Carlo Ancelotti au Real Madrid, l’ex-meneur de jeu est finalement resté en Espagne où il s’occupe désormais de la réserve du club madrilène.

« ON NE METTAIT PEUT-ÊTRE PAS ASSEZ DE MOYENS… » 

Au cours d’un entretien accordé à France Football, le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, est d’ailleurs revenu sur les ultimes pourparlers avec Zinedine Zidane. Selon lui, les limites financières du club n’auraient pas vraiment emballé l’ex-international tricolore. « C’est le premier entraîneur auquel j’avais spontanément pensé pour succéder à Gillot. On a tout de suite entamé des contacts. On a beaucoup échangé. Ç’aurait pu se faire (…) Pourquoi ça ne s’est pas fait ? Parce qu’il avait envie de réussir et qu’on ne mettait peut-être pas assez de moyens pour qu’il s’investisse à fond. On est cependant allés au bout des négociations avec lui. Quand on a réalisé que ça ne pouvait pas se faire, j’avais non pas un plan B mais un plan A' », a ainsi conclu le patron des Girondins.

« JE NE REGRETTE PAS MON CHOIX »

De son côté, Zinedine Zidane a récemment livré les raisons de son arrivée avortée en Gironde. « J’avais envie. J’ai vu Jean-Louis Triaud qui était venu à Madrid. On a discuté. Il a été clair avec moi, il m’a dit que peu de joueurs allaient venir, il m’a fait une proposition. J’ai pris ma décision et je ne regrette pas mon choix », avait-il déclaré à RMC. Pour rappel, les Girondins de Bordeaux ont finalement fait appel à un autre ancien de la maison, Willy Sagnol, qui réalise un début de saison plus que prometteur avec quatre victoires, un match nul et une défaite en six journées de championnat.

Articles liés