Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Haaland, Mbappé… Un gros problème à venir pour Pérez ?

Alors que le Real Madrid nourrirait de grandes ambitions pour le prochain mercato estival, Florentino Pérez pourrait voir une partie de ses plans être retardés et complexifiés.

L’été dernier, en réaction à l’impact économique de la pandémie de Covid-19, le Real Madrid a fait le choix de ne recruter personne. Ainsi, mis à part le retour de prêt de Martin Odegaard (finalement prêté cet hiver à Arsenal), aucun joueur n’est venu rejoindre les Merengue, qui se sont contentés de se séparer de certains de leurs éléments. Cependant, la donne pourrait être bien différente au cours de la prochaine fenêtre estivale des transferts. En effet, conscients des limites actuelles de leur effectif en fin de cycle, les dirigeants du Real Madrid nourriraient cette fois de grandes ambitions en terme de recrutement, en témoigne le fait que les noms de Kylian Mbappé, Erling Braut Haaland ou encore Eduardo Camavinga soient associés à celui de la Casa Blanca. Cependant, un obstacle pourrait se dresser sur la route de Florentino Pérez, à savoir l’élection présidentielle du club madrilène.

Si une élection présidentielle a lieu au Real Madrid, les choses pourraient basculer !

En effet, il convient de rappeler en préambule que le Real Madrid fonctionne lui-aussi sur la base d’un système d’élection pour nommer son président, à l’instar du FC Barcelone. Cependant, la dernière vraie élection date de 2006 lors de l’accession au poste de Ramon Calderon, qui a ensuite démissionné et laissé place à Florentino Pérez. Depuis, le célèbre président madrilène a toujours été le seul candidat à sa succession, chose qui n’a donc pas conduit à l’organisation d’une élection. En sera-t-il de même en 2021 ? C’est toute la question que se pose AS ce mercredi, qui précise que personne ne se serait encore manifesté pour l’heure afin de prendre la succession de Florentino Pérez. Mais si jamais cela venait à arriver, cela pourrait retarder le timing du Real Madrid en terme de recrutement, dans la mesure où il faudrait vraisemblablement attendre la fin de l’Euro le 11 juillet. Cela pourrait alors faire gonfler les prix de certaines stars visées, comme Kylian Mbappé, Erling Braut Haaland, Eduardo Camavinga ou même Paul Pogba, si elles font fortes impression durant la compétition. Et il serait impossible d’agir avant, puisqu’il est d’usage qu’un board sortant ne réalise pas d’investissement conséquent. Toute la question est donc de savoir si l’organisation d’une élection sera nécéssaire ou non si un autre homme souhaite présider le Real Madrid et déloger Florentino Pérez. AS précise que l’ouverture du processus d’élection aura lieu vers le début du mois de juin. À partir de là, un éventuel autre candidat aura dix jours pour se manifester. Affaire à suivre…

Articles liés