Foot - Mercato - PSG
Kamara, Mbappé... Deschamps règle les dossiers chauds du mercato

Présent en conférence de presse, Didier Deschamps a évoqué la situation de plusieurs de ses joueurs sur le mercato. Le sélectionneur de l'équipe de France semble d'ailleurs assez content qu'il ne soit plus question de transfert pour Kylian Mbappé et Boubacar Kamara qui ont tous les deux scellé leur avenir. En revanche, le départ de Paul Pogba semble imminent.

Les joueurs convoqués par Didier Deschamps se sont retrouvés à Clairefontaine à l'exception de Karim Benzema, qui disputait la finale de la Ligue des champions. Et avant les quatre matches qui attendent l'équipe de France pour le compte de la Ligue des Nations, Didier Deschamps s'est présenté en conférence de presse afin d'évoquer la situation de plusieurs tricolores sur le marché, à commencer par Paul Pogba. Le milieu de terrain de Manchester United voit son contrat s'achever le 30 juin et il n'a toujours pas tranché pour son avenir puisque le PSG et la Juventus semblent en course pour l'accueillir. Et Didier Deschamps a vendu la mèche à ce sujet : « Pogba a eu beaucoup de blessures, avec des résultats de son club qui ne sont pas à la hauteur. Lui aussi sera amené à changer d'air cet été... Il y a un crédit par rapport à ce qu'ils ont pu faire en équipe de France. » En revanche, d'autres internationaux français ont réglé leur situation.

Deschamps valide le choix de Mbappé...

C'est évidemment le cas de Kylian Mbappé qui a prolongé son contrat jusqu'en 2025 au PSG. Une décision qui n'a pas manqué d'être commentée, surtout en Espagne. Mais Didier Deschamps se réjouit du choix de son attaquant. « C'est son choix. C'est une très bonne chose pour le football français qu'il reste en Ligue 1 évidemment. Il est attaché au club. Il a dit ce qu'il avait à dire, mais en étant Français, ça ne peut être qu'une bonne chose. On peut grandir en restant. Aujourd'hui l'objectif du PSG est le même que dans tous les grands clubs, et c'est de gagner la Ligue des champions. Il sera peut-être amené un jour à partir à l'étranger, mais ça n'est pas une obligation. On ne va pas parler dans d'autres périodes, où il y avait un décalage par rapport à la France. Mais aujourd'hui, le choix des joueurs n'est pas le même. C'est peut-être moins une obligation de partir à l'étranger pour accomplir de belles choses », assure le sélectionneur des Bleus.

... et celui de Kamara !

Autre feuilleton qui a fait parler, celui de Boubacar Kamara qui a décidé de rejoindre Aston Villa, malgré l'intérêt de l'Atlético de Madrid, à l'issue de son contrat avec l'OM. Et alors que le jeune milieu de terrain formé à Marseille a été convoqué en Bleus pour la première fois, Didier Deschamps semble également valider son choix. « C'est son choix. Il avait la liberté, il a choisi. Il n'y a pas de mauvais choix. Il fait une très très bonne saison. En étant jeune, il a aussi beaucoup de maturité dans son jeu, une polyvalence intéressante. Il a été très très utilisé, très régulier, dans un rôle pas toujours mis en valeur mais important pour la stabilité d'une équipe. Il va découvrir un autre championnat. Certes Aston Villa ne fait pas partie au départ des meilleures équipes de la Premier League. C'est une étape pour lui, quelque chose de différent. Mais là aussi, je n'ai pas tous les éléments qui ont amené à prendre cette décision », ajoute Deschamps.

Articles liés