Accès direct au contenu

  1. 14h35 Wimbledon : Rafael Nadal va jouer «le match le plus regardé de tous les temps»
  2. 14h30 Mercato : PSG, Barcelone, Chelsea… La décision est prise pour Cristiano Ronaldo, une offre bientôt dégainée ?
  3. 14h15 Transferts - OM : Longoria a dégainé une offre de 12M€ sur le mercato
  4. 14h10 Mercato - PSG : Campos reçoit un message pour le transfert d'Icardi
  5. 14h00 Mercato : Grâce à l’OM, Steve Mandanda entre dans l’histoire
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Après l'OM, Al-Khelaïfi dans le viseur de l'UEFA à cause du FPF ?

Après avoir examiné les comptes de l'OM, l'UEFA aurait fait une « demande d'informations » à Pablo Longoria et Frank McCourt pour vérifier s'ils respectent bien les règles du fair-play financier. En plus du club marseillais, le PSG de Nasser Al-Khelaïfi serait également soumis à un examen complémentaire de la part de l'UEFA. 

Comme tous les clubs disputant une compétition européenne en 2022-2023, l'OM a vu ses comptes être vérifiés par l'UEFA. Toutefois, après un premier examen non concluant, la chambre d'instruction de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC) aurait adressé une « demande d'informations » à Frank McCourt et Pablo Longoria il y a plusieurs semaines selon L'Equipe. Toutefois, le propriétaire et le président de l'OM ne craindraient pas l'ouverture d'une procédure de la part de l'UEFA pour le moment. « Il y a eu des échanges et des pièces complémentaires nous ont en effet été demandées. Nous les avons données et de notre point de vue, cela va être résolu. Nos comptes vont mieux qu'ils n'ont été. Le club est en train de revenir sur les rails. Il y a maintenant beaucoup moins de pertes et nous avons l'objectif d'être à l'équilibre la saison prochaine », dit-on du côté de l'OM

Le PSG aurait reçu une «demande d'informations» à cause du fair-play financier 

En plus de l'OM, plusieurs autres clubs européens auraient vu l'UEFA - l'ICFC plus précisément - leur soumettre une « demande d'informations » pour faire un examen complémentaire de leurs comptes. Au total, une trentaine de clubs seraient concernés, et notamment le PSG de Nasser Al-Khelaïfi. Mais - à l'instar de Pablo Longoria à l'OM - le président du PSG serait serein pour le moment. Comme indiqué par L'Equipe, le club parisien assurerait ne pas craindre de mauvaise surprise vis-à-vis du fair-play financier. A en croire le PSG et l'OM, l'UEFA ne devrait donc pas ouvrir de procédure à leur encontre avant le début de la saison 2022-2023. 

Articles liés