Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Vente, McCourt… L’Arabie Saoudite arrive à Marseille !

Malgré les nombreux démentis de Frank McCourt, Andrea Zanon, conseiller financier et connaisseur du Moyen-Orient, assure que le PIF vise toujours l'OM.

Depuis plusieurs mois, Frank McCourt ne cesse de démentir les rumeurs entourant la vente de l'OM. « Je l’ai dit à de nombreuses reprises. Je ne vais nulle part. J’aime l’OM. J’aime Marseille. L’équipe joue très très bien maintenant. On a atteint notre vitesse de croisière. On construit un club qui peut vraiment gagner. Notre but est d’être sur le podium d’ici la fin de l’année et de pouvoir jouer la Ligue des champions. Je serais très déçu si on ne le faisait pas », confiait-il notamment récemment au micro de France 24. Et pourtant, Andrea Zanon, conseiller financier et connaisseur du Moyen-Orient, assure que le Fonds public d'investissement d'Arabie Saoudite, qui vient de racheter Newcastle, projette également de reprendre l'Inter Milan et... l'OM.

«Avec l'acquisition de l'Inter Milan, qui s'ajoute aux acquisitions potentielles de l'équipe française de Marseille»

« L'acquisition de ces équipes s'inscrit également dans le cadre des investissements stratégiques prioritaires de la vision 2030 de Mohammed Ben Salmane, qui constitue le plan directeur de la vision et de la transformation économique de l’Arabie Saoudite. Le PIF tire parti de l'énorme flux de trésorerie généré par les recettes pétrolières pour diversifier l'économie saoudienne en dehors des hydrocarbures et investir dans le sport, le tourisme et les loisirs, entre autres. Cela aurait été impensable avant que le prince héritier MBS ne prenne le pouvoir en 2017 et une fois que ce rachat sera rendu public, l'Inter deviendra l'équipe la plus riche du monde. Sous la direction du prince héritier Mohammed Ben Salmane, l'Arabie saoudite diversifie agressivement son économie. Avec l'acquisition de l'Inter Milan, qui s'ajoute aux acquisitions potentielles de l'équipe française de Marseille, ainsi que d'une équipe brésilienne de premier plan inconnue, l’Arabie Saoudite vise à devenir un acteur majeur du football international », confie-t-il dans un entretien accordé à l'International Business Times.

Articles liés