Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Nouvelles révélations croustillantes sur la piste Riyad Mahrez !

Ce mercredi, l’OM affrontera Manchester City et Riyad Mahrez. Un joueur qui aurait très bien pu porter le maillot phocéen si la direction ne s’était pas manquée à son sujet.

Champion d’Angleterre et meilleur joueur de Premier League en 2016, Riyad Mahrez a totalement explosé sous le maillot Leicester. A 29 ans, l’Algérien, désormais à Manchester City, a connu une ascension folle, lui qui a notamment échappé aux plus grands français. Et si il y a bien un club qui peut se mordre les doigts pour le joueur passé par Le Havre, c’est l’OM. En effet, les Phocéens auraient très bien pu s’offrir Mahrez il y a quelques années. « Mon club de cœur, c’était Marseille. Ils m’ont appelé pour faire un essai. J’y vais, je m’entraîne avec la CFA de Franck Passi, tout se passe grave bien, à tel point que José Anigo descend et me dit qu’ils veulent me faire signer », avait révélé le joueur de Pep Guardiola, qui avait au final était snobé par l’OM, qui avait préféré miser sur Billel Omrani, qui a depuis disparu des écrans radars.

Pas un, mais deux échecs !

Aujourd’hui à Manchester City, Riyad Mahrez aurait donc pu être un joueur de l’OM. Pourquoi cela ne s’est-t-il pas fait alors ? Ce mardi, pour L’Equipe, Franck Passi revient sur le raté des Phocéens en 2010 : « On monte un match d’entraînement exprès pour le voir, la réserve contre les moins de 19 ans, trois fois trente minutes. Il fait un match correct, il n’est pas au dessus des autres. Je demande à le garder une semaine pour qu’on se fasse une idée. Les deux autres coaches présents sont du même avis, tout comme le directeur du centre, Henri Stambouli. On fait remonter à la direction sportive, qui répond : “Non, décidez-vous tout de suite’’. Si José avait dit ‘‘On le garde’’, il serait resté. Je venais de passer quatre ans au recrutement, on étudiait un joueur sur une dizaine de rencontres, il aurait fallu qu’il explose sur ce match pour qu’on le conserve. Juger sur un seul match, c’est compliqué. On s’est trompés ». Toutefois, avec Mahrez, l’OM ne s’est pas loupé une fois, mais deux. En effet, à l’automne 2014, alors que les Phocéens flambent sous les ordres de Marcelo Bielsa, un agent propose l’Algérien à Vincent Labrune, alors président marseillais. « Je n’avais rien contre lui, mais je ne connaissais pas Mahrez à l’époque. On n’avait pas d’argent, on s’est surtout évertués à prendre le premier choix de Bielsa à ce poste Lucas Ocampos (Monaco), en prêt, au mercato d’hiver », a expliqué Labrune au quotidien sportif.

Articles liés