Foot - Mercato - LOSC
Mercato : La descente aux enfers de cet ancien crack de l’OM

Du côté de l’OM, les pépites issues du centre de formation se sont rares. Ces dernières années, il y a seulement eu Boubacar Kamara et Maxime Lopez qui ont réussi à s’imposer avec l’équipe première du club phocéen. A Marseille, on pensait également tenir d’autres cracks, mais encore fallait-il les conserver. Cela a été le cas avec Isaac Lihadji, qui est finalement parti au LOSC. Il s’avère que désormais l’ancien de l’OM est dans une situation bien délicate. 

Très souvent, il est reproché à l’OM de ne pas faire sortir de pépites de son centre de formation. Les exemples sont rares de joueurs ayant réussi à s’imposer en équipe première. Ces derniers années, cela s’est avant tout résumé à Boubacar Kamara et Maxime Lopez. Pourtant, dans les équipes de jeunes, certains talents ont fait énormément parler d’eux. Cela a notamment été le cas avec Isaac Lihadji. Prometteur, l’ailier avait notamment brillé en sélection nationale. Sur la Canebière, on avait alors placé dans gros espoirs en lui. Mais encore fallait-il le conserver… 

« Le projet lillois m’a beaucoup intéressé »

En 2020, le feuilleton Isaac Lihadji avait fait énormément parler à l’OM. En effet, Andoni Zubizarreta, alors directeur sportif du club phocéen, avait fait d’énormes efforts pour conserver la pépite phocéen et lui offrir un premier contrat professionnel. Malgré cela, Lihadji en avait décidé autrement, préférant alors s’envoler pour le LOSC afin de lancer sa carrière au plus niveau. « Vu ce que Lille lui proposait et d’où vient Issac, c’était normal qu’il parte », a-t-on expliqué du côté de l’OM pour La Provence

De son côté, lors de sa présentation, Lihadji avait lâché : « Le projet lillois m’a beaucoup intéressé. Le LOSC fait énormément confiance aux jeunes. C’est une très bonne équipe que j’espère intégrer rapidement. La pression, je ne la connais pas. Je suis venu ici pour de bonnes raison ». 

« Isaac, son avenir n'est pas au LOSC »

Le fait est toutefois qu’Isaac Lihadji a vécu un calvaire depuis son arrivée au LOSC. En effet, dans dans le nord de la France, l’ancien joueur de l’OM n’a jamais réussi à trouver sa place. Au total, il a joué 39 matchs avec les Dogues pour un seul but. Mais voilà que le divorce est plus que jamais prononcé entre Lihadji et le LOSC. Président lillois, Olivier Létang en effet été l’auteur d’une sortie fracassante, lâchant : « Isaac, son avenir n'est pas au LOSC. Il y a eu un certain nombre de sollicitations et de propositions. Le joueur a décliné un certain nombre de propositions et de possibilités. Il y a un club qui est arrivé jeudi soir, mais ça n'a pas pu se faire. C'était un club français, mais ce n'était pas Lorient. À lui de savoir ce qu'il veut faire, s'il veut jouer au football ou non. C'est à lui de se décider, s'il veut jouer au football ou faire autre chose ». 

« Il renvoie l’image d’un gamin perdu »

A l’OM, on a forcément un oeil sur la situation d’Isaac Lihadji. « C’est un gâchis comme Boutobba », explique-t-on au sein du club phocéen. Ancien directeur du centre de formation de l’OM, Jean-Luc Cassini, qui a donc vu passer Lihadji, a lui expliqué pour La Provence : « Lille était peut-être un peu trop haut. Il renvoie l’image d’un gamin perdu ». « Ses minutes de jeu se comptent presque sur les doigts d’une main. Vu son talent, c’est dommage qu’il joue si peu. A voir si l’occasion de donner une nouvelle orientation se présente », a ajouté Jean-Claude Giuntini, sélectionneur des U16 français. 

Articles liés