Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Romeyer et Caïazzo ont fixé une incroyable condition pour la vente du club !

Alors que la vente de l'ASSE s'accélère, un projet se dégage de manière assez claire, à savoir celui mené par Jean-Michel Roussier et Mathieu Bodmer. Et pour cause, cela permettrait à Bernard Caïazzo et Roland Romeyer de conserver un rôle au sein du club du forez.

Ces derniers jours, le processus de vente de l'ASSE a pris une nouvelle tournure. Et pour cause, KPMG, cabinet d'audit mandaté pour éplucher toutes les candidatures, avait fermé l'accès à la Data Room, avant de fixé à lundi dernier la date butoir pour transmettre des offres. Désormais, tout va aller très vite avec une date clé : le 23 novembre. « Soucieux de voir le dossier avancer, les actionnaires ont donné à KPMG la date limite du 23 novembre pour terminer ses investigations et donner ses conclusions finales sur la qualité des dossiers », expliquait un communiqué publié par la société de communication de Patrick Chêne mardi. Une tendance confirmée dans la foulée par Jean-François Soucasse. « Les scénarios sont simples, en date du 23 novembre des offres seront proposées, si elles sont acceptées par les actionnaires, nous accueillerons dans les meilleures conditions le futur repreneur et son projet, j'assumerai cette transition. Si tel n'est pas le cas, je travail sur une hypothèse où il n'y a pas de repreneur qui arrive. La date du 23 novembre permet encore d'avoir un repreneur arrivant avant le mercato d'hiver », confiait le président exécutif de l'ASSE au micro de France Bleu, confirmant qu'il « y a eu des offres », sans toutefois dévoiler le nom des projets en course.

Romeyer et Caïazzo vont rester à l'ASSE

Et pourtant, plus le temps passe, plus un candidat semble se détacher. En effet, selon les informations de BUT Football Club, le projet porté par un fonds basé en Suisse et qui s'appuiera sur Jean-Michel Roussier et Mathieu Bodmer fait désormais figure de favori. Et pour cause, une fois n'est pas coutume, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo sont sur la même longueur d'onde. D'une part, les deux actuels propriétaires de l'ASSE ne sont pas convaincus par l'offre reçue d'Olivier Markarian. D'autre part, le projet suisse à leurs faveurs, pour une raison très claire : ils pourront conserver une place dans l'organigramme de l'ASSE. Roland Romeyer récupérerait la président de l'association Coeur-Vert, tandis que Bernard Caïazzo pourrait conserver un rôle auprès des instances, notamment la LFP. Par conséquent, le projet incarné par Roussier et Bodmer semble clairement avoir pris le dessus, rendant crédible l'hypothèse d'une vente avant la fin de l'année.

Articles liés