Foot - Mercato - ASSE
Coup de théâtre, ça s'accélère en coulisses pour la vente du club

Après l'échec avec David Blitzer, la vente de l'ASSE semble totalement relancée en coulisses. Dernièrement, deux candidats auraient manifesté leur intérêt dans ce dossier. L'un d'eux aurait même visité les installations ces derniers jours. Reste à savoir si ce repreneur ira plus loin dans les prochaines semaines en remettant une offre concrète à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. 

Après le barrage perdu face à l'AJ Auxerre le 29 mai dernier, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo publiaient un communiqué pour s'adresser aux supporters. Dans cette lettre, les deux responsables promettaient du changement, mais rien n'a bougé alors que débute ce samedi la Ligue 2. Les fans des Verts espéraient accueillir un nouvel actionnaire. Un milliardaire américain, David Blitzer, avait manifesté son intérêt, envoyant une délégation à Saint-Etienne afin de visiter les installations du club. Mais malheureusement pour les supporters, cette opération n'est pas allée à son terme. Roland Romeyer a livré sa version des faits. « David Blitzer a formulé une offre non liante qui nous a semblé intéressante, à Bernard Caïazzo et à moi, et nous avons demandé à KPMG de lui donner un accès à la data room électronique afin qu’il formule une offre ferme. Toutefois, aucune n’a été déposée dans les délais auxquels il s’était engagé à nous la remettre. KPMG en a conclu que les termes de son offre non liante étaient devenus caducs et acté la fin des discussions avec lui » a conclu le président du directoire de l'ASSE.

Deux candidats se sont manifestés après l'échec Blitzer

Après cet échec, l'ASSE s'est entretenue avec plusieurs autres candidats. Selon le Progrès, deux repreneurs restent intéressés par le club stéphanois et continueraient de discuter avec la direction actuelle. Récemment L'Equipe avait indiqué leur provenance. L'un viendrait du Canada, l'autre des Etats-Unis. Le 24 juillet dernier, le quotidien sportif précisait qu'il n'y avait rien de concret, mais force est de constater que la situation a évolué ces derniers jours. 

L'un des candidats a visité les installations

A en croire les informations du Progrès, l'un des candidats, dont l'identité n'a pas filtré, se serait récemment rendu à Saint-Etienne dans le but de visiter les installations du club stéphanois. Une avancée certaine dans ce dossier, qui dure depuis plus d'un an. Mais méfiance. Il y a quelques semaines, David Blitzer avait également envoyé une délégation en France, sans pour autant que les négociations aboutissent. D'ailleurs, le milliardaire américain garderait toujours un œil sur l'ASSE, malgré une relation compliquée avec les décideurs français. 

Blitzer toujours intéressé ?

Co-propriétaire de Crystal Palace, David Blitzer aimerait toujours investir en France. Selon les informations de L'Equipe, l'Américain serait toujours ouvert à de nouvelles négociations avec les dirigeants de l'ASSE. En attendant une éventuelle reprise des discussions, l'homme d'affaires explore d'autres pistes. Récemment, il a été question d'un intérêt de Blitzer pour le RC Lens, solidement installé en Ligue 1. Un autre club historique du championnat français pourrait passer sous pavillon américain. 

Articles liés