Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

EXCLU - Mercato - PSG : Ander Herrera de retour en Espagne ?

Recruté l’été dernier par le PSG, Ander Herrera pourrait déjà quitter Paris lors du prochain mercato estival. Avec une destination déjà identifiée.

Soucieux de renforcer son milieu de terrain, le PSG a organisé un recrutement spécifique l’été dernier avec les arrivées d’Idrissa Gueye et d’Ander Herrera. Deux joueurs pour offrir des solutions à Thomas Tuchel, qui en manquait parfois cruellement lors de sa première saison. En fin de contrat du côté de Manchester United, Ander Herrera a signé libre au PSG et a rapidement fait l’unanimité. Son expérience, sa mentalité et sa polyvalence lui ont permis de recevoir un bel accueil à Paris.

Retour à l’Athletic Bilbao ?

Mais l’aventure d’Ander Herrera au PSG n’est pas le conte de fée auquel l’Espagnol aurait pu rêver. Très peu utilisé par Thomas Tuchel (8 matchs disputés en Ligue 1), le milieu de terrain de 30 ans est régulièrement blessé. Sur le flan à quatre reprises pour des blessures au mollet, au pied, au tendon et à la cuisse, Ander Herrera a passé 130 jours à l’infirmerie depuis le début de la saison. Une fragilité qui remet en question son avenir à Paris et selon nos informations, un club se positionne déjà pour pouvoir le récupérer l’été prochain. Il s’agit d’une écurie qu’il connaît bien puisque c’est celle qui l’a révélé au grand jour : l’Athletic Bilbao ! L’écurie de Liga serait tentée par un retour de son milieu de terrain et pourrait devenir une destination évidente pour le joueur si le PSG ouvre la porte à son départ.
 
Vendu à Manchester United contre un chèque de 36 millions d’euros en 2011, Ander Herrera n’affiche plus du tout la même valeur aujourd’hui. Mais avec un contrat courant jusqu’en juin 2024, l’Espagnol pourrait rapporter un petit billet non négligeable au PSG. D’autant que pour le convaincre de signer l’été dernier, Paris a dû mettre de solides arguments sur la table. On parle d’un salaire de 8 millions d’euros par an. Une économie de ses émoluments serait tout à fait dans l’air du temps parisien, qui aspire à faire quelques économies dans la perspective des nouveaux contrats de Neymar et Mbappé.

Articles liés